Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Ils veulent faire *quoi* à la Grande Barrière de corail?

Publié le par Patrick Kaczmarek



La Grande Barrière de corail risque d’être détruite pour faire place à une immense mine de charbon. Mais si un seul investisseur se retire, le projet échouera et nous préserverons ce patrimoine mondial. Nous pouvons faire bloquer le projet par le premier ministre australien Kevin Rudd, mais il faut agir maintenant. Signez pour sauver la Grande Barrière:


Signez la pétition

C’est tellement insensé qu’on ne pourrait pas l’inventer: l’industrie minière australienne, notoirement irresponsable, fomente un nouveau complot. Alors que la planète doit faire face au réchauffement climatique, elle veut construire le plus grand complexe d’extraction de charbon au monde puis créer un couloir maritime à travers notre plus grand trésor écologique: la Grande Barrière de corail!

Cet épouvantable projet aura des conséquences dévastatrices et Aurizon, le groupe d’investisseurs qui le soutient, le sait très bien. Il commence d'ailleurs à hésiter et nous pouvons peut-être réussir à faire pencher la balance et couler ce projet pour de bon. L’un des potentiels bailleurs de fonds essaie même de donner le change en faisant des dons aux défenseurs de l’environnement!

Si nous sommes plus d’un million à manifester notre opposition à ce projet insensé dans les prochains jours, nous pourrons pousser Aurizon à retirer ses financements et peut-être même convaincre le premier ministre australien de s’interposer. C’est à cela que sert Avaaz, alors mobilisons-nous pour faire prévaloir le respect de l'environnement:

https://secure.avaaz.org/fr/australian_coal_disaster_global/?bKqGWbb&v=27539

La Grande Barrière de corail, le plus grand organisme vivant sur Terre, qui héberge un quart des espèces connues dans les océans de la planète, se meurt lentement depuis des années. Elle a perdu la moitié de ses coraux durant les trente dernières années et cette disparition ne fait qu’accélérer. La faute au réchauffement climatique, mais aussi à l’industrie minière australienne qui est en plein boom. Le magazine allemand Der Spiegel a même rapporté que «si la tendance se poursuit, l’impensable pourrait devenir réalité: la Grande Barrière de corail pourrait mourir.»

Et pourtant, l’industrie minière prévoit de construire d’immenses nouveaux ports dans un complexe nommé Abbot Point, au nord-est de l’Australie (tout près de la Barrière) pour faciliter l’expédition de son charbon vers le monde entier. Non seulement cela signifierait un doublement du nombre de bateaux qui passent près de la Grande Barrière chaque année et qui arrachent déjà près de 3 millions de mètres cubes de récifs, mais si tout le charbon extrait était brûlé, il produirait trois fois la pollution atmosphérique que l'Australie d'aujourd’hui! Un pas de plus vers le point de non-retour.

Les investisseurs se rencontrent en ce moment même pour prendre des décisions et le ministre de l’Environnement australien choisira de valider ou non le projet au cours des deux prochaines semaines.
Nos voix peuvent être le signal qu’ils attendent pour bloquer ce désastre, en particulier le premier ministre Kevin Rudd, qui doit préserver sa réputation mondiale dans sa course à la réélection.

C’est en ce moment que se prennent les décisions. Signez cette pétition urgente et parlez-en à toutes les personnes que vous connaissez pour empêcher ce désastre:

https://secure.avaaz.org/fr/australian_coal_disaster_global/?bKqGWbb&v=27539

Depuis des années Avaaz se bat pour sauver l’incomparable beauté des coraux. L’an dernier, des membres d’Avaaz ont menacé une banque américaine qui s’apprêtait à investir dans la destruction des coraux. Et des centaines de milliers de membres ont envoyé des messages au ministre de l’environnement australien pour établir la plus grande réserve marine du monde. Aujourd’hui, réussissons encore et préservons les coraux de ces pillards.

Avec espoir et détermination,

David, Alex, Emily, Lisa, Oli, Marie, Ricken, Alice et toute l’équipe d’Avaaz

P.S.: Nombreuses sont les campagnes d’Avaaz qui sont lancées par des membres. C’est très facile de se lancer: cliquez ici pour créer votre campagne maintenant et remportez une victoire qui vous tient à cœur sur n’importe quelle question, qu’elle soit locale, nationale ou mondiale: http://www.avaaz.org/en/petition/start_a_petition/?bgMYedb&v=23917

SOURCES:

La grande barrière de corail menacée par le charbon australien (Le Monde)
http://ecologie.blog.lemonde.fr/2012/03/07/la-grande-barriere-de-corail-menacee-par-le-charbon-australien/

La grande barrière de corail serait-elle en danger? (National Geographic)
http://www.nationalgeographic.fr/3729-barriere-corail-australie-danger-biodiversite/

AUSTRALIE. Une mine géante près de la grande barrière de corail (NouvelObs)
http://tempsreel.nouvelobs.com/planete/20120823.OBS0272/australie-une-mine-geante-pres-de-la-grande-barriere-de-corail.html

Australie. La grande barrière de corail va-t-elle mourir ? (Ouest France)
http://voyages.blogs.ouest-france.fr/archive/2012/06/04/australie-grande-barriere-corail-menaces.html

Partager cet article

Repost 0

crime contre la démocratie

Publié le par Patrick Kaczmarek

Hier  matin 25 juillet, Mohamed Brahmi, élu comme député du Front Populaire à l’Assemblée Constituante de Tunisie, a été assassiné.

Cet assassinat intervient après le meurtre d’un autre député de la même formation,   Chokri Belaïd juste avant le Forum Social mondial,, il y a quatre mois environ. Même si ce meurtre n’a pas encore été revendiqué, nul doute qu’il vise à faire  obstacle à une évolution démocratique que le peuple tunisien revendique avec toujours autant de force et de volonté.

Cette évolution souhaitée par tous les peuples, est partagée par Le Mouvement de la Paix qui a pour boussole  la Culture de la  paix et de la non-violence pour laquelle s’est engagée la communauté internationale : la participation démocratique, le développement économique, la tolérance et la solidarité, le respect des droits de l’homme et la promotion de la paix. Au nom de ces valeurs et principes nous dénonçons ce crime.

Nous tenons à assurer notre compassion à la famille de Mohamed Brahmi, à ses amis et toute notre solidarité à ses compagnons de lutte pour plus de justice sociale ainsi qu’au peuple tunisien qui a déjà beaucoup souffert.

 

 

 

  Le Mouvement de la Paix

Saint-Ouen, le 26 juillet 2013

Publié dans POLITIQUE

Partager cet article

Repost 0

Suisse et les "soulèvements" sociaux

Publié le par Patrick Kaczmarek

La Suisse se prépare à d’importants soulèvements en Europe

LEJOURNALDUSIECLE on 15 OCTOBRE 2012 • 78 )

 

La Suisse vient de former quatre nouveaux bataillons militaires et est en passe de déployer ses troupes le long de ses frontières en vue d’anticiper tout désordre social qui pourrait découler de l’effondrement de la zone Euro.

 

 Bien qu’elle compte parmi les nations les plus stables et économiquement fortes de notre monde – et ce principalement pour avoir refusé d’adopter l’euro – la Suisse se prépare à mobiliser ses troupes au cas où les débordements en Europe venaient à atteindre ses frontières.

"Le ministre Mauer, accompagné du chef des armées Suisse, tente de faire comprendre à son peuple que la crise politique et fiscale européenne pourrait prendre une ampleur plutôt déplaisante", écrit John R. Schindler, professeur des affaires de sécurité nationale à l’US Naval War College.

"Les exercices menés par les militaires Suisses en septembre, surnommés"STABILO DUE", ont été basés sur l’éventualité d’une instabilité Européenne devenue hors-de-contrôle – une chose dont se réjouissent aujourd’hui les Suisses fortunés et, s’il est une chose qu’ils ne veulent pas, c’est que les problèmes de l’Europe débordent dans leur petit pays si paisible."

Mauer s’inquiète de la concentration militaire européenne actuelle, au plus bas depuis la Guerre Froide. Pour lui, c’est une porte ouverte aux insurrections et aux guerres raciales.

Schindler note que si la colère des musulmans venait à monter d’un cran par rapport à la rage qu’avait engendré la vidéo YouTube insultant le prophète Mahomet, les immigrants des pays européens pourraient se soulever.

"Les personnes chargées de la sécurité intérieure des pays européens savent très bien que si un nouvel Anders Breivik venait à s’en prendre aux musulmans, la situation pourrait rapidement s’enlaidir. Il est difficile de s’imaginer comment les forces militaires européennes très restreintes pourraient faire face à des conflits sociaux majeurs. (Et ne demandez pas l’aide de l’oncle Sam, la dernière chose que désire le Pentagone est d’être engagé dans une action anti-émeute – particulièrement si elle consiste à étouffer un soulèvement musulman – ou que ce soit en Europe)."

Lire également – Pour le chef de l’Armée suisse, la crise en Europe constitue la principale menace

L’armée Suisse compte 200.000 hommes et est donc conséquente compte tenu de la population du pays. Tous les hommes en âge de combattre doivent également se prêter à un entraînement militaire de base, ce qui signifie que le pays est capable de mobilier une armée très importante en cas de crise – un fait que citent de nombreux historiens lorsqu’ils tentent d’expliquer pourquoi Hitler a refusé d’envahir la Suisse durant la Seconde Guerre Mondiale, bien que le pays était encerclé par des pays occupés par les Nazis.

Au cours de ces trois dernières années, l’Europe a souffert d’innombrables émeutes et soulèvements populaires et les tensions n’ont fait que s’accentuer ces quelques derniers mois. La France, l’Angleterre, l’Italie, la Grèce, le Portugal et plus récemment l’Espagne ont tous fait l’expérience de désordres sociaux sans précédent.

L’écart croissant entre riches et pauvres et les plans d’austérité punissent les personnes les moins responsables et les plus vulnérables à un effondrement de l’économie et nourrissent le mécontentement général.

En Espagne, qui la semaine dernière se trouvait dévastée par d’importantes émeutes, le taux de chômage des jeunes excède désormais 50% et les aides sociales ont été fortement réduites. Le taux de chômage Espagnol s’élève à 25,1%. La Suisse, en comparaison, a un taux de chômage de 2,8%. Il va sans dire que sa volonté à rester en dehors de l’euro est une attitude admirable.

Note de l’éditeur : Lorsque la Suisse, traditionnellement réservée et neutre, commence à mobiliser ses troupes militaires en prévention de l’éventuel effondrement de toute forme d’ordre et de loi en Europe, c’est vraiment qu’il y a un problème.

Sources : 24hgold / YouTube / Le Journal du Siècle

Publié dans POLITIQUE

Partager cet article

Repost 0

Henri Alleg : un rêve algérien

Publié le par Patrick Kaczmarek

Henri Alleg nous a quittés. Pour tous les amis de la paix, en France, en Algérie, c'est une grande perte. Il milita, dès son arrivée à Alger en 1939 à l'âge de 18 ans, pour la dignité, la démocratie, la liberté du peuple algérien. Il s’éleva contre toute forme d'oppression coloniale, contre cette sale guerre qui ne disait pas son nom et qu'il dénonça dans les colonnes du journal « Alger Républicain » dont il fut le directeur.

Entré dans la clandestinité suite à l'interdiction du journal en 1955,  il poursuit ce combat pour la paix et est arrêté en 1957 à Alger au domicile de Maurice Audin qui mourut sous la torture- et dont le corps ne fut jamais retrouvé. Cette torture, il l’a dénoncée dans "La Question" édité clandestinement et dont la lecture fut un grand choc pour la société française sur la réalité du colonialisme et les atrocités commises par l’armée française. Ce livre d’un grand retentissement  contribua puissamment à faire basculer l’opinion publique française.

 Il s'évada en 1961 de la prison de Rennes et  poursuivit son action en rejoignant le Mouvement de la Paix dont il fut pendant de longues années membre du Bureau National jusqu'en 2OO2 et intégra la rédaction du journal l'Humanité en 1972. Il créa l'ACCA - l'Association des Combattants de la Cause Anticoloniale - pour défendre les droits de tous les militants condamnés pour leur engagement anticolonial, au moment où les généraux putschistes étaient réhabilités.

Auteur de nombreux ouvrages, il poursuivit son combat avec l'ACCA – devenue : Agir Contre le Colonialisme Aujourd'hui - pour le droit imprescriptible des peuples à disposer d'eux-mêmes. Il était  toujours disponible, infatigable, répondant à toute invitation pour agir pour la paix, la libération humaine, et faire connaitre cette réalité de la colonisation. En 2000, il était retourné, après 45 ans d'absence, en Algérie, sur les lieux où il avait vécu, milité, et où il fut emprisonné. Son retour aux côtés de ses camarades de lutte algériennes et algériens fut immortalisé par le cinéaste Jean Pierre Lliédo, dans  un film sublime "Un rêve algérien".

Cet homme d’apparence frêle,  dont l’engagement  militant n’a jamais connu de faille, qui a témoigné dans son combat d’une volonté inflexible et d’un courage à toute épreuve, n’a jamais perdu l’espoir dans la victoire de la liberté et de la justice. Il  était dans la vie quotidienne un homme d’une simplicité et d’une gentillesse extrême, un humaniste soucieux de tous, y compris de ceux qui étaient ses geôliers dans les moments de souffrance  les plus extrêmes qu’il décrit dans « La Question ».

Le Mouvement de la Paix adresse à sa famille, ses enfants, ses proches ses sincères condoléances. Nous garderons de lui sa grande gentillesse, sa générosité et le souvenir d’un homme exceptionnel.

 

 

Le Mouvement de la Paix

Saint-Ouen, le

19 juillet 2013

Publié dans PAIX

Partager cet article

Repost 0

MANIFESTATION LA BARRE A ABBEVILLE

Publié le par Patrick Kaczmarek

Partager cet article

Repost 0

Hollande: empêchez un nouveau Rwanda

Publié le par Patrick Kaczmarek

Dépassons le million de signatures pour que Hollande entende notre message pour éviter que la Birmanie ne devienne le prochain Rwanda -- Signez et faites suivre maintenant.

Chères amies, chers amis,



Le grand public ne savait rien du Rwanda avant le massacre de 800.000 personnes. Aujourd’hui c'est pareil en Birmanie où le destin du peuple Rohingya, attaqué en toute impunité par des foules en furie, ne tient qu'à un fil. Le président birman peut mettre fin à cette violence -- il lui suffit d'approuver un plan pour les protéger et leur accorder la pleine citoyenneté. Faisons appel aux dirigeants européens pour qu'ils le poussent à protéger les Rohingya lors de la visite du président birman en Europe, et empêchons un nouveau Rwanda:


Signez la pétition

Personne ne savait grand chose des Rwandais avant qu'il ne soit trop tard et le massacre de 800.000 d'entre eux. Aujourd’hui en Birmanie, la survie des Rohingya ne tient qu'à un fil. Des brutes racistes distribuent des prospectus appelant à exterminer cette petite minorité birmane. Des enfants ont été abattus à la machette et des meurtres atroces ont été commis. Tout indique que si nous n’agissons pas, nous courons droit vers l'hécatombe.

Les génocides se produisent quand personne ne réagit à leurs signes avant-coureurs, comme ceux que l’on voit aujourd’hui en Birmanie. Les Rohingya sont un peuple très pauvre et pacifique. Ce qui leur est reproché? Avoir une couleur de peau plus sombre et «voler les emplois» du reste de la population. Ces 800 000 personnes pourraient être exterminées si nous n’agissons pas. Nous avons abandonné trop de peuples. N’abandonnons pas les Rohingya.

Le président birman Thein Sein a le pouvoir et les ressources pour protéger les Rohingya il lui suffit d'en donner l'ordre. Dans quelques jours, il se rendra en Europe pour parler contrats. Si les dirigeants européens l'accueillent avec un immense tollé en faveur de la protection des Rohingya, il s'y pliera vraisemblablement. Rassemblons 1 million de signatures et nous afficherons des dizaines de photos de ce qui se passe en Birmanie aux abords des lieux de rencontre des dirigeants.

https://secure.avaaz.org/fr/burma_the_next_rwanda_fr_pa/?bKqGWbb&v=27048

Torture, viols en réunion, exécutions sommaires… les groupes de défense des droits humains parlent de «purification ethnique » pour décrire la brutalité des exactions en Birmanie. Plus de 120.000 Rohingya ont déjà dû prendre la fuite ; la plupart se sont réfugiés dans des camps de fortune près de la frontière alors que d’autres ont pris le bateau et sont morts de noyade, de faim, ou sous les balles tirées par les garde-côtes des pays voisins. Les rapports indiquent que les violences s’aggravent -- récemment cette année, le Président Thein Sein a récemment déclaré l’état d’urgence après une nouvelle série d’agressions meurtrières. Ce n'est qu'une question de temps avant qu'un massacre de grande ampleur ne soit perpétré.

Les génocides peuvent être évités quand les gouvernements s'y opposent, mais le régime birman n'en prend pas le chemin. Récemment, un porte-parole du gouvernement a admis que les autorités faisaient appliquer une réglementation qui interdit aux Rohingya d’avoir plus de deux enfants et oblige les couples qui veulent se marier à obtenir une permission spéciale. Et des rapports d'experts montrent que les autorités ont ignoré et même participé à des opérations de "nettoyage ethnique". Le président Sein a dû reconnaître ce qui arrive aux Rohingya mais jusqu'ici il a refusé de prendre les mesures nécessaires pour stopper les violences et les protéger.

Le risque de génocide plane au-dessus de la Birmanie s'il ne fait rien, mais le monde entier est concerné. A travers les relations commerciales, le Premier ministre britannique Cameron et le président français Hollande disposent d'un levier d'action puissant -- s'ils l'utilisent lors de leurs rencontres ce mois-ci pour presser Sein à agir, des vies peuvent être sauvées. Faisons en sorte qu'ils agissent. Nous nous sommes défilés devant trop de peuples en danger, n'abandonnons pas les Rohingya. Joignez-vous à la mobilisation et diffusez cet appel à tout votre entourage:

https://secure.avaaz.org/fr/burma_the_next_rwanda_fr_pa/?bKqGWbb&v=27048

À plusieurs reprises les membres d’Avaaz ont soutenu les Birmans dans leur lutte pour la démocratie. Lors de la violente répression du régime contre les moines bouddhistes en 2007, les membres d’Avaaz ont donné des centaines de milliers d'euros pour financer un soutien technique et éducatif auprès des militants qui cherchaient à contourner le blocage des communications. En 2008, après le passage du cyclone qui a fait plus de 100.000 morts mais alors que le régime militaire cupide bloquait l'aide humanitaire internationale, nous avons rassemblée plusieurs millions d'euros pour les donner directement aux moines qui étaient en première ligne sur le font de l'assistance aux victimes.

Notre communauté n'existait pas quand le génocide a été perpétré au Rwanda il y a 20 ans. Aurions-nous fait ce qui était nécessaire pour le stopper? Montrons par notre soutien aux Rohingya notre réponse à cette question.

Avec espoir et détermination,

Luis, Jeremy, Aldine, Oliver, Marie, Jooyea et toute l’équipe d’Avaaz

P.S. - Nombreuses sont les campagnes d’Avaaz qui ont été lancées par des membres ! Démarrez la vôtre dès maintenant et remportez une victoire sur un problème qui vous touche, qu’il soit local, national ou mondial. http://www.avaaz.org/fr/petition/start_a_petition/?bgMYedb&v=23917


POUR EN SAVOIR PLUS

Birmanie, le calvaire des Rohingyas (TV5 Monde)
http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/info/Les-dossiers-de-la-redaction/birmanie-aung-san-suu-kyi-liberation-novembre2010/p-22554-Birmanie-le-calvaire-des-Rohingyas.htm

Briefing: La crise des Rohingyas au Myanmar (IRIN)
http://www.irinnews.org/fr/report/96819/briefing-la-crise-des-rohingyas-au-myanmar

Les Rohingya de Birmanie "préfèrent affronter un cyclone plutôt que de faire confiance aux autorités" (Le Monde)
http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2013/05/16/les-rohingya-de-birmanie-preferent-affronter-un-cyclone-plutot-que-de-faire-confiance-aux-autorites_3267173_3216.html

Birmanie: les moines bouddhistes en séminaire sur l'Islam (RFI)
http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20130614-birmanie-bonze-bouddhisme-969-islam-gouchaogo

Empêcher les mariages entre bouddhistes et musulmans (Courrier International)
http://www.courrierinternational.com/article/2013/06/14/empecher-les-mariages-entre-bouddhistes-et-musulmans

Des bouddhistes appellent à cesser les violences contre les rohingyas (Le Monde des Religions)
http://www.slate.fr/story/72889/bouddhisme-incitation-haine

Désunion nationale en Birmanie (Le Monde diplomatique)
http://www.monde-diplomatique.fr/2012/12/EGRETEAU/48476

Publié dans PAIX

Partager cet article

Repost 0

Interdisons les armes nucléaires : semaine de l'abolition, partagez votre ombre

Publié le par Patrick Kaczmarek

Votre logiciel de mail a bloqué l'affichage des images. Pour visualiser ce message correctement, il vous faut autoriser l'affichage des images.

“PARTAGEZ VOTRE OMBRE"
INTERDISONS LES ARMES NUCLEAIRES
du 6 au 13 juillet, dans le cadre de la semaine de l’abolition des armes nucléaires

 

En quoi cela consiste ?
Lorsque les bombes atomiques d’Hiroshima et de Nagasaki explosèrent, les flashs de lumière qui ont suivi ont littéralement imprimé sur certaines surfaces (murs, trottoirs…) les individus, présents à cet instant ; des êtres humains qui furent vaporisés par le pouvoir destructeur de ces armes. Elles créèrent ainsi des "ombres nucléaires" comme on peut en voir à Hiroshima et Nagasaki.

Pour montrer votre solidarité avec les victimes, dire non aux armes nucléaires et ne pas prendre le risque de devenir vous-même une ombre, ICAN vous invite à partager votre ombre !

 

Comment faire ?
Prenez une photo de votre ombre, partagez-la sur les réseaux sociaux et encouragez vos contacts à faire de même.

Plusieurs options sont possibles :
- Directement depuis le site
www.goodbyenuk.es : vous pouvez y télécharger directement votre photo. Profitez-en pour signer la pétition pour un Traité d’interdiction des armes nucléaires.
- Sur les réseaux sociaux : partagez comme à votre habitude vos photos avec vos contacts, seulement n’oubliez pas d’identifier la campagne ICAN et d’utiliser le hashtag (mot dièse) #goodbyenukes.

 

Sites : www.goodbyenuk.es
et
www.icanfrance.org

 

Télécharger le tract "Partagez votre ombre" en pdf

Lire le communiqué "6 -13 Juillet: Une Semaine d’action mondiale pour l’abolition de l’arme nucléaire"

____________________________________________________________

ICAN sur le Tour de France

Que vous soyez fana de la petite reine ou non, aidez-nous à promouvoir un Traité d'interdiction des armes atomiques sur une étape du Tour de France, faites-vous connaître auprès de pierre.villardicanfrance.org.

- le dimanche 14 juillet sur l'étape Givors / Mont-Ventoux.
- le mardi 16 juillet sur l'étape Vaison la Romaine / Gap.
- le jeudi 18 juillet sur l'étape du Gap / Alpe d'Huez.
- le dimanche 21 juillet à l’arrivée à Paris

Il s'agit d'inviter les spectateurs à participer à l'opération "Partagez votre ombre".
Télécharger le tract en pdf

____________________________________________________________


Jeûne international pour l’abolition des armes nucléaires
6-9 août 2013 à Paris

Nous serons plusieurs dizaines à jeûner à Paris, au Mur pour la Paix, devant la Tour Eiffel, pour demander l’abolition des armes nucléaires et en souvenir des victimes de Hiroshima et Nagasaki. www.vigilancehiroshimanagasaki.com

 

Vous recevez ce message car vous êtes signataire de la pétition ICAN
ou vous avez été en contact avec une organisation du collectif ICAN-France.
S'il ne s'affiche pas correctement, cliquez ici


Coordination française de la Campagne internationale ICAN
ICAN France
187 Montée de Choulans
69005 LYON
04 78 36 93 03

www.icanfrance.org

 

Pour vous désinscrire : Se désinscrire

Publié dans PAIX

Partager cet article

Repost 0

Communiqué de la CN en soutien au Docteur KIERZEK sanctionné pour s'opposer à la fermeture des urgences de l'Hôtel Dieu

Publié le par Patrick Kaczmarek

Communiqué de la Coordination nationale

des comités de défense des  hôpitaux et maternités de proximité

en soutien au Dr Gérald Kierzek,

sanctionné pour s’opposer à la fermeture des urgences de l’Hôtel Dieu de Paris

 

        Le 8 juillet 2013 le Dr Gérald KIERZEK est  démis de ses fonctions de responsable du SMUR de l’Hôtel Dieu de Paris: il s'oppose au projet de fermeture des Urgences de cet hôpital, privant les habitants et les touristes de 9 arrondissements du centre de la capitale d'une structure de premier recours.

 

        La Coordination Nationale des Comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité apporte  son soutien total au Dr KIERZEK et s’indigne contre la sanction qui vient d’être prise à son égard. Comme à l'hôpital de Creil, il s'agit d'intimider et de faire taire les voix discordantes. Comme à Creil le soutien des professionnels et des usagers feront annuler cette mesure.

 

        Le combat mené pour la défense du service des Urgences de l’Hôtel Dieu fait partie des nombreuses luttes que nous soutenons aujourd’hui partout en France.

 

        De fermetures en restructurations, des zones entières de désert médical  sont créées aussi bien en ville qu’en secteur rural.

 

        Faut-il laisser faire ou bien exiger d’avoir une politique de santé publique qui réponde aux besoins des populations ? C’est cette 2ème voie que le Dr KIERZEK et beaucoup d’autres ont choisi.

 

 

Nous ne laisserons pas sanctionner

celles et ceux qui mènent ce combat légitime !

Publié dans SANTE

Partager cet article

Repost 0

Ferdinand Buisson 2013 : bilan et perspectives et "l'école publique est une institution essentielle de la République

Publié le par Patrick Kaczmarek

"L'école publique est une institution essentielle de la République" : un conseil municipal de l'Oise prend position sur la réforme Peillon


Bilan, discours et perspectives du troisième rassemblement à Thieuloy-St-Antoine dimanche 23 juin 2013 :
 
Ferdinand Buisson, fondateur de l'école républicaine


Fédération de la Libre Pensée de l'Oise

Publié dans POLITIQUE

Partager cet article

Repost 0

Coordination Nationale Comité Défense Hôpitaux Maternités proximité -Communiqué sur la politique de santé-

Publié le par Patrick Kaczmarek

Communiqué du 5 juillet 2013

de la

Coordination Nationale des Comités de défense des Hôpitaux

et Maternités de proximité

 

        SUR LA POLITIQUE DE SANTE

 

            En ce début d’été, le Président de la République s’est enfin exprimé pour définir un cap en matière de politique de santé.

            Si nous partageons le constat sur les conséquences dramatiques des politiques menées ces dernières années, si nous sommes satisfaits que le service public soit reconnu et que l’exigence de l’accès aux soins pour toutes et tous soit affirmé, nous déplorons les ambigüités et les non-dits et dénonçons avec force la poursuite sur le terrain des fermetures, restructurations et de la politique d’étranglement budgétaire.

            S’il est envisagé de créer un outil public d’évaluation des hôpitaux, rien de concret n’est envisagé en matière de démocratie et pour donner une réelle place aux usagers.

            S’il est question de démographie médicale, faute de mesures courageuses concernant la formation et la répartition des professionnels de santé, l’égalité d’accès aux soins n’est plus assurée sur tout le territoire !

            Si 45 milliards d’euros d’investissement sont annoncés pour l’hôpital, rien n’est dit sur le niveau de participation de l’Etat, les établissements subissent toujours la tarification à l’activité, pire les chiffres annoncés pour l’ONDAM 2014 accentueront de fait les déficits et s’accompagneront une nouvelle fois de centaines de suppressions de postes et de restructurations !

            Et aujourd’hui, nous déplorons et condamnons fermement qu’en même temps que ces annonces :

- La maternité des Lilas soit contrainte de camper devant le ministère pour obtenir un délai, aux mépris de tous les engagements pris !

- Les maternités de Vire et de Marie-Galante soient condamnées aux mépris des besoins de la population !

-  Les urgences de l’Hôtel Dieu à Paris, le SMUR de Lure et d’autres SMUR de Franche Comté soient menacés de fermeture dans les prochains mois, alors que les urgences font face de manière récurrente aux afflux d’usagers et à l’engorgement !

            Ne nous y trompons pas. Contrairement à ce qu’affirme Mme la Ministre de la Santé, ces fermetures ne sont pas liées à la sécurité des patients, les directeurs d’Agence Régionales de Santé, mandatés par le gouvernement, sont bien sur des gestions comptables. Il faut bien justifier sur le terrain les diminutions de lits et les fermetures, alors qu’on créé une insécurité inadmissible pour les patients !

            Au vu de la gravité de la situation, nous estimons qu’il est urgent de donner les moyens à une politique de santé qui réponde aux besoins de la population sur l’ensemble du territoire nationale.

            C’est pourquoi :

Ø Nous réitérons notre exigence d’un arrêt des fermetures et restructurations

Ø Nous réclamons l’instauration d’une véritable démocratie en matière de santé

Ø Nous demandons que les moyens financiers nécessaires soient donnés aux établissements publics de santé leur permettant de répondre aux besoins de la population, ce qui impose une revalorisation substantielle de l’ONDAM et  remet en cause le financement actuel par la tarification à l’activité.

Ø Nous considérons que la continuité et l’amplification des mesures néfastes de la loi HPST vont durablement contribuer à la dégradation de notre système de santé et rappelons fermement que cette loin nocive doit être supprimée et non modifiée à la marge.

Publié dans SANTE

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>