Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Communiqué de presse du SMG le 6 décembre 2011

Publié le par Patrick Kaczmarek

A l’issue de notre 37ème congrès des 2 et 3 décembre 2011

Nous réaffirmons notre volonté :

- de pratiquer des soins accessibles à tous sans discrimination et centrés sur les patients dans une approche globale intégrant la complexité des situations de vie,

- de pouvoir travailler collectivement en pluridisciplinarité et en réseau et d’avoir les outils et le temps nécessaire et rémunéré pour des actions contribuant à améliorer la santé publique,

- d’être les acteurs d’une formation médicale totalement indépendante adaptée aux besoins de santé de la population et basée sur l’évaluation collective de nos pratiques.

Nous constatons que la prime à la performance inscrite dans la dernière convention médicale :

- créera un conflit d’intérêt avec nos patients et aggravera les difficultés d’accès aux soins avec un risque important de rejet des patients qui ne veulent ou ne peuvent être « observants »,

- repose sur des indicateurs, dont certains sont médicalement contestables, et n’est en aucun cas garant de l’amélioration de la qualité des pratiques professionnelles,

- est fondée sur des statistiques de l’Assurance maladie qui ont déjà montré leurs inexactitudes et n’ont aucune garantie de fiabilité,

- individualise les rapports entre les médecins et l’Assurance maladie et créera une souffrance chez les médecins mis en compétition les uns avec les autres,

- préfigure ce qui pourrait advenir : de futures contractualisations individuelles entre médecins et complémentaires santé avec un risque de démantèlement du système solidaire de l’Assurance maladie.

Nous comprenons et respectons les médecins qui se sentiront dans l’obligation financière d’accepter cette rémunération, seule valorisation prévue de notre travail dans les 5 années à venir, mais nous tenons à exprimer notre désaccord face au danger que ce mode de rémunération représente.

Nous appelons tous les médecins à REFUSER d’entrer dans ce système de prime à la performance

en renvoyant, comme il est stipulé dans la convention à l’article 26, à la Caisse d’Assurance maladie, avant le 24 décembre 2011, un courrier (1) recommandé avec accusé de réception récusant ce « mode de rémunération complémentaire ».

Au-delà du boycott, nous appelons tous les médecins, tous les soignants, tous les usagers à construire des actions collectives de résistance.

1) cf. proposition de courrier sur le site du SMG :

http://www.smg-pratiques.info/IMG/doc/Lettre_de_refus_de_la_prime_a_la_performance.doc

Une affiche d’appel au boycott est également proposée sur notre site :

http://www.smg-pratiques.info/IMG/pdf/Affiche_Appel_au_boycott.pdf

Enfin, le présent communiqué est téléchargeable en pdf sur : http://www.smg-pratiques.info/IMG/pdf/Communique_SMG__Appel_au_boycott_de_la_prime_a_la_performance_6_decembre_2011-2.pdf

Contacts :

Dr Patrick Dubreil, Président : 06 32 70 92 37

Dr Jean-Louis Gross : 06 47 53 45 50

Dr Marie Kayser : 06 86 55 80 02

Dr Didier Ménard : 06 07 16 57 78

Publié dans SANTE

Partager cet article

Repost 0

Plus de 2.000 médecins étrangers expulsés avant la fin de l’année ?

Publié le par Patrick Kaczmarek

Clotilde Cadu - Marianne | Samedi 17 Décembre 2011 à 05:01 | Lu 5816 fois

Les praticiens hospitaliers ayant obtenu leur diplôme en dehors de l’Union européenne pourraient être interdits d’exercer, et donc potentiellement expulsables, à partir du 31 décembre 2011. Le Conseil constitutionnel a en effet censuré un article de la loi sur le budget de la Sécu pour 2012 prolongeant leur autorisation d’exercice.

 

Mauro Cateb - Wikimedia - CC

ñ  SARKOZY FAIT (ENCORE) CAMPAGNE SUR SCHENGEN

ñ  DROIT DE VOTE DES ÉTRANGERS : UN BON COUP POUR LE PS ?

ñ  LES VRAIES CAUSES DU RENONCEMENT AUX SOINS DES FRANÇAIS

La décision est tombée comme un couperet. Jeudi 15 décembre, le Conseil constitutionnel a censuré l’article de la loi sur le budget de la Sécurité sociale pour 2012 qui autorisait les médecins à diplôme étranger à exercer en France. Une véritable catastrophe pour ces 2 à 3.000 toubibs, originaires, essentiellement, d'Afrique ou d'Asie, et pour les hôpitaux qui, sans eux, ne « tourneraient » pas.

L’
amendement censuré prolongeait en effet l’autorisation d’exercice de ces médecins du 31 décembre 2011 au 31 décembre 2014, leur laissant le temps de passer un examen d’équivalence. « Légalement, les médecins étrangers vont devoir arrêter de travailler à la fin du mois », s’alarme Salem Ould Zein, président du Syndicat national des praticiens à diplôme hors Union européenne (SNPADHUE ). Sans travail et sans revenu, certains n’auront d’autre choix que de regagner leur pays d’origine. Déjà, au mois d’octobre, avant que le Parlement ne vote en faveur de cet amendement salvateur, un certain nombre de médecins avait reçu des lettres de reconduite à la frontière émanant du Préfet. « Nous sommes dans une situation vraiment inattendue. Il y a urgence à trouver une solution d’attente, des dérogations, par exemple, pour permettre aux médecins étrangers d’exercer et de rester en France », poursuit Salem Ould Zein. Dans le département de l'Orne, par exemple, 16% des médecins sont étrangers. A l'hôpital d'Argentan, sur 32 spécialistes, 12 sont titulaires d'un diplôme étranger, tandis qu'au centre psychothérapique d'Alençon, plus d'un tiers des praticiens sont menacés.

La (mauvaise) surprise est d’autant plus grande que les Sages du Conseil constitutionnel ont justifié leur censure par un « cavalier législatif ». Ils ont estimé que l’article n’avait rien à faire dans une loi de financement de la Sécurité sociale. En 2007, la date butoir imposée aux médecins étrangers pour exercer en France avait été fixée au 31 décembre 2011, dans le cadre d’une précédente loi sur le budget de la Sécu. Les Sages n’avaient alors rien trouvé à y redire.

Le gouvernement, surpris également par cette décision, réfléchit à un « vecteur législatif plus approprié », dans les meilleurs délais.

Publié dans SANTE

Partager cet article

Repost 0

Alerte jaune ! CNPJDPI Salah Hamouri

Publié le par Patrick Kaczmarek

Nous avons bien inspirés, en écrivant dans le dernier communiqué publié saluant la libération de Salah, que désormais nous le mettions « sous la protection de son Comité de soutien et aussi de l’opinion publique

                                                 

En effet, voici qu’aujourd’hui mardi, deux jours après sa libération, certains médias israéliens – aussitôt repris sans la moindre vérification par Richard Prasquier, le président du CRIF – affirment dans un « tam-tam » assourdissant que Salah aurait déclaré à des journalistes de l’agence Reuters que « Le rabbin Yossef Ovadia mérite la mort. »

Naturellement Salah n’a jamais dit ni pensé cela. Il a fait d’ailleurs une mise au point immédiatement en ce sens. Mais non seulement lui, mais les journalistes de l’agence « Reuters » qui l’ont interviewé, démentent aussi, enregistrement à l’appui, les propos attribués à Salah.

N’empêche : voici que la haine se répand immédiatement contre Salah et contre sa famille. Un site publie un pamphlet odieux où il est indiqué : « Denise Hamouri peu être fière d’avoir mis au monde un assassin. » Il continue en écrivant : « Pour bien des Israéliens c’est Hamouri qui mérite de mourir. »  Et Richard Prasquier, une nouvelle fois, apporte de l’eau sale à ce moulin…

Nous en appelons donc aux autorités françaises car ces campagnes de haine sont dangereuses. Elles peuvent atteindre gravement à l’intégrité de Salah et de sa famille. Nous leur demandons formellement de prendre toutes les mesures qui s’imposent en pareilles circonstances. Nous demandons aussi solennellement à Richard Prasquier de démentir immédiatement et en personne les propos qu’il a repris à son compte et de s’excuser, sous peine d’encourir les rigueurs de la loi qui sont particulièrement nettes et fermes en matière d’incitation…    

Salah est libéré mais ce n’est pas du goût de tous.

Contre ces fauteurs de haine et de troubles, sinon plus, restons unis et vigilants.

Le combat pour la vérité est de même nature que celui pour la liberté. C’est le combat pour la vie.

Paris, le 20 décembre 2011. 15h30

Publié dans PAIX

Partager cet article

Repost 0

COMITE de DEFENSE et de DEVELOPPEMENTde l’HÔPITAL PUBLIC de CREIL

Publié le par Patrick Kaczmarek

                                         Creil-Senlis-Noyon-Clermont-Méru....: TOUS UNIS          

 

 

Monsieur Jacquinet Directeur Général nous a quittés.

 

Monsieur Eric Woerth va t'il assurer l'intérim?

 

Il est favorable à la fusion. On aurait été surpris qu'il s'y oppose. Il se rappelle à notre bon souvenir en soutenant les désastreux projets de C.Jacquinet tout en y apportant sa touche personnelle. Il faut maintenir les deux maternités, déclare t'il  péremptoirement à la Presse. Disons l'apparence, au moins pour la période de tempête politique que nous allons traverser. Monsieur Woerth, s'il a pu commettre quelques erreurs, sait qu'il doit se racheter. Le peut-il?

 

Toujours est-il que nous ne l'y aiderons pas. La situation financière dont souffre notre hôpital et que souligne l'ancien et malheureux Ministre du Budget est liée à la volonté de ses amis, amis du secteur de santé lucratif, amis des assurances privées, amis des firmes pharmaceutiques et de l'industrie bio-médicale. Les hôpitaux de Creil et de Senlis, , doivent garder leur autonomie de gestion, leurs liens sociaux de proximité et assurer à leur population des réponses de qualité, égales pour tous, dans le meilleur cadre de coopération  avec l'ensemble des structures de santé de leur territoire.

 

Mais l'Agence Régionale de Santé (A.R.S.) n'en a pas décidé ainsi. Comme dans le reste de la Région, elle veut réduire l'offre publique de soins et offrir ainsi au secteur commercial tout ce qui pourrait être source de profits. 

 

Nous continuerons donc à défendre nos hôpitaux Publics, mais aussi notre sécurité sociale, le remboursement des médicaments et traitements utiles, nous lutterons contre les forfaits, les franchises et les scandaleux dépassements d'honoraires, y compris dans les Hôpitaux.

 

 A Noyon, après avoir fixé des exigences irréalisables, C.Jacquinet punit la population de Noyon avant son départ en supprimant sa Maternité avant de fermer son service de chirurgie, puis...le reste.

Noyon est en colère et ne laissera pas faire cette atteinte aux droits humains, malgré une vilaine campagne d'insinuations, visant à discréditer ce service.                     

          

A Clermont, l'A.R.S. qui ne manque pas d'aplomb, se fâche: on ne transige pas sur la sécurité des patients du centre hospitalier général. Qui fragilise cet hôpital?

Al'hôpital psychiatrique, l'ARS ne peut tolérer la maltraitance... dont sont victimes les soignants et par conséquent les soignés. Les hospitaliers doivent tenter d'effectuer leur difficile travail dans des conditions d'insalubrité (75% des locaux) connues de l'ARH, puis de l'ARS depuis de nombreuses années.

Quant à Creil et Senlis, ils n'auraient qu'à signer rapidement la fusion pour obtenir la poursuite d'un chantier qui entrainera sanstarder la fermeture de la plupart des Services de Senlis, y compris sa Maternité, malgré les promesses faites par le directeur sortant. Et puis quelle assurance avons-nous, pour quel projet d'établissement? Il suffit d'observer ce qui se passe dans toutes les Régions de France: fusions, fermetures, réduction de l'offre publique de soins et privatisation au pas de course. Afin de dissimuler les fermetures de lits on les transforme en lits de jour ou en lits de semaine (5jours sur sept). Beau travail Monsieur le futur Directeurde l'Agence Régionale de Santé de Picardie!

Afin de faire face à la tentative de coup de force de l'A.R.S., nous adressons la lettre ci-jointe aux municipalités membres du Comité, ainsi qu'aux municipalités voisines.

 

le 6 Janvier : réunion du C.A. du Comité à 9h.30

 

Le 12 janvier, le Comité se réunira en Assemblée générale, à 19h. dans une salle  qui sera précisée ultérieurement.

          vous y êtes tous conviés

 

                  Ordre du jour: Bilan de l'année 2011, Rapport moral et Rapport d'activité.

                                                                        Rapport financier.

 

                                                                        Renouvellement du C.A. et du Bureau

 

                                                                        Prositions d'activités                                   

                                      

 

 

Le 15 décembre, la réunion publique sur la Santé ayant été annulée, le Comité envisage de l'organiser fin Janvier.

 

Pour le Comité.

Paul Cesbron

 

Comité de Défense de l'Hôpital de Creil
157 rue Arthur Honegger
60 100 Creil
03 44 25 39 91

Publié dans SANTE

Partager cet article

Repost 0

la Palestine 195ème état à l'Unesco !

Publié le par Patrick Kaczmarek

La Palestine 195éme état à l’Unesco !

 

Enfin de bonnes nouvelles !

Jour de joie et d’émotion pour la cérémonie à l’Unesco le 13 décembre de levée du drapeau de la Palestine .

Continuons maintenant pour la reconnaissance  de la Palestine par l’ONU !

 

Et encore : on annonce la libération de Salah Hamouri pour dimanche.

 

 

 

 

Article extrait du site de l’Unesco http://www.unesco.org  

 

13.12.2011 - UNESCOPRESS
Le drapeau palestinien flotte à l’UNESCO


Le drapeau palestinien hissé en présence de Irina Bokova et Mahmoud Abbas ©UNESCO

Le drapeau palestinien a été hissé au siège de l’UNESCO pour marquer l’admission de la Palestine à l’Organisation. Le Président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, la Présidente de la Conférence générale Katalin Bogyay, la Présidente du Conseil exécutif, Alissandra Cummins, et les Présidents des groupes régionaux, ont assisté à la cérémonie.

S’adressant à l’assemblée composée de délégations et d’invités, le Président Abbas a déclaré : « notre admission (à l’UNESCO) est une immense source de fierté pour nous […] Les écrivains, les artistes et les chercheurs palestiniens ont joué un rôle crucial pour tenter de préserver la culture et l’identité de notre peuple. L’UNESCO a également joué un rôle fondamental – et a été un partenaire loyal ».

Accueillant la Palestine à l’UNESCO, la Directrice général a déclaré : « l’UNESCO se trouve en première ligne aujourd’hui pour construire un monde plus pacifique, plus démocratique et plus juste. La dignité humaine est notre référence et la mesure de notre succès. La solidarité est notre guide et notre objectif.

Le multilatéralisme n’a jamais été aussi important. Cette nouvelle admission doit être une chance pour tous de se rassembler autour de valeurs partagées et d’ambitions renouvelées pour la paix. C’est dans cet esprit que j’accueille la Palestine à l’UNESCO ».

L’UNESCO est la première agence des Nations Unies à admettre la Palestine comme membre à part entière. La Palestine a été élue 195e membre de l’UNESCO par les Etats membres de l’Organisation le 31 octobre, lors de la 36esession de la Conférence générale de l’Organisation.

 

Ci-dessous le président Abbas, entouré des responsables de l’Unesco à la tribune de l’assemblée qui a suivi la levée du drapeau, dans une salle  bourrée, avec les diplomates et officiels certes, mais  aussi beaucoup de responsables d’associations, de simples citoyens, de tous ceux qui agissent sans relâche pour que les droits des palestiniens soient enfin reconnus. Nous étions quelques-uns du  Mouvement de la pais (voir en pièce jointe les photos de Michel Thouzeau).

Comme vous le remarquerez, la parité n’est pas respectée ! sans polémique remarquez que les femmes sont nombreuses aux postes de responsabilité à la tête de l’Unesco, ce magnifique organisme pour la paix et l’éducation.

 

 

****

 

Plus d’infos sur

http://www.unesco.org/new/fr/media-services/single-view/news/palestinian_flag_raised_at_unesco/

Publié dans POLITIQUE

Partager cet article

Repost 0

Argumentaires contre le FN

Publié le par Patrick Kaczmarek

ci-joint un argumentaire long ( http://www.pcf.fr/16238) et un argumentaire court contre le FN destiné à tous les militants.

Une vidéo anti-FN "en 2012 on vous fait un dessin", complétant le dispositif, sera mise en circulation début janvier.

En janvier, nous pourrons aussi mettre à disposition de tous les militants, les argumentaires courts "crise" et "FN" imprimés en nombre correspondant aux adhérents du PCF.

Publié dans POLITIQUE

Partager cet article

Repost 0

MUMIA a quitté le couloir de la mort

Publié le par Patrick Kaczmarek

MUMIA ABU-JAMAL a quitté le couloir de la mort de la prison SCI-GREENE de Waynesburg. Il a été transféré à la prison SCI-MAHANOY à Frackville (voir photo en fin de message). La ville de Frackville, située à 170 kms de Philadelphie, compte un peu plus de 4.000 habitants.

Qui aurait pu imaginer, il y a encore quelques semaines, que Mumia allait sortir de l'enfer du couloir de la mort. C'est aujourd'hui chose faite !
Le Directeur de la prison de Frackville, John Kerestes, a confirmé que Mumia Abu-Jamal était bien détenu à l'isolement dans "l'unité de contrôle" de son établissement "jusqu'à ce que l'on s'assure qu'il puisse rejoindre la population carcérale dans quelques jours".

En accord avec nos amis des organisations américaines, nous vous invitons à envoyer au plus vite une carte postale de votre région à Mumia avec le message suivant : 
" Après une première victoire, le combat contre le déni de justice et pour ta libération continue ! After an initial victory,the fight against denial of justice and for your continuous release ! "

C'est le moyen de faire savoir aux autorités américaines et à l'administration pénitentiaire que l'engagement international aux côtés de Mumia reste vigilant et déterminé. C'est aussi le témoignage de notre solidarité active qui ne cessera que lorsqu'il sera libre.
Merci de mettre votre carte postale sous enveloppe (*) et de l'affranchir avec de préférence deux timbres à l'effigie de Mumia ou un timbre à 0,89€ ... Si vous ne disposez pas encore de timbres de La Poste avec le portrait de Mumia, passez au plus vite votre commande à l'aide du bulletin en pièce jointe. Pensez aussi à affranchir vos cartes de voeux avec ce timbre. Les bénéfices de sa vente permettent de financer sa défense et les initiatives de soutien.

(*) Nouvelle adresse de correspondance :
Mumia Abu-Jamal
#AM 8335
SCI Mahanoy
301 Morea Road
Frackville, PA 17932

Publié dans FAITS DE SOCIETE

Partager cet article

Repost 0

MUMIA ne sera pas exécuté

Publié le par Patrick Kaczmarek

Affaire Mumia Abu-Jamal : la peine de mort est commuée en prison a vie ... Telle est la conséquence de la décision du procureur Seth Williams qui a annoncé hier qu`il renonçait à saisir la justice de Pennsylvanie pour un nouveau procès. Cette décision - rendue publique au moment même où nous rencontrions Mumia dans le couloir de la mort - met un terme a 30 ans d`acharnement judiciaire pour tuer Mumia. C'est une grande victoire à mettre à l'actif de la mobilisation internationale et de la défense. Mumia remercie très chaleureusement les soutiens francais qui ont contribué à cette victoire. Avant même de connaître cette décision, Mumia nous confiait sa ferme intention de poursuivre le combat pour faire reconnaître son innocence. C'est dans ces conditions nouvelles et avec cet objectif que ses soutiens du monde entier continueront à agir. La peine de mort écartée, c'est désormais le déni de justice qui doit être reconnu et Mumia libéré, comme l'a declaré le prix Nobel de la paix Desmond Tutu. Claude Guillaumaud-Pujol et Jacky Hortaut New-York, le 8 decembre 2011 Claude et Jacky rencontreront ce jour Robert Meeropol (fils Rosenberg) et participeront les 9 et 10 décembre aux évènements organisés à Philadelphie pour dénoncer 30 ans d'injustice. LE COLLECTIF UNITAIRE NATIONAL DE SOUTIEN A MUMIA ABU-JAMAL, rassemblant une centaine d'organisations et de collectivités publiques françaises.

Publié dans FAITS DE SOCIETE

Partager cet article

Repost 0

L'actu de la campagne - 14 décembre 2011

Publié le par Patrick Kaczmarek

 

 

ÉDITO

A dix jours de Noël, la hotte du père Sarko déborde de nouveaux cadeaux pour les marchés financiers. Sans peur de nous gâcher les Fêtes, Fillon annonce un budget exceptionnel d'hyper austérité pour la rentrée 2012 afin de satisfaire les exigences du dernier sommet européen.

Ils n'ont tiré aucune leçon de la crise. Ils veulent au contraire poursuivre dans la même voie destructrice de l'hyper-financiarisation. Et l'Europe est devenue un instrument pour annihiler les prérogatives des Parlements nationaux et contourner la volonté des peuples pour faire prévaloir celle des marchés financiers.

Sur ce sujet, notons le consensus ambiant, même si le ton adopté pour la campagne varie. Populo démago pour Sarkozy, chrétien démocrate pour Bayrou ou faussement gaulliste pour Villepin, les trois sont des partisans farouches de cette logique. Marine Le Pen y va aussi de son plan d'austérité avec une sortie de l'euro qui frapperait de plein fouet les classes populaires tout en ne touchant pas à la libre circulation des capitaux.

Quant à François Hollande, sa proposition d'une renégociation européenne en cas de victoire est au minimum naïve. Pour obliger à la discussion, il faut un mandat clair du peuple français refusant le traité d'hyper austérité. Et pour mener demain une politique de gauche face à la finance, c'est aussi avec le traité de Lisbonne qu'il faut en finir puisque celui-ci lie les mains des gouvernements et menace tous nos acquis sociaux les uns après les autres. Hélas Hollande a déjà accepté de graves reculs sociaux cette semaine sur la retraite.

Pour le Front de Gauche, il est urgent sortir de la logique austéritaire de la construction européenne actuelle qui jette les peuples les uns contre les autres. Il faut sans tarder redéfinir les prérogatives de la BCE pour racheter la dette directement aux Etats et soutenir la création d'emplois pour enrayer la spirale de la récession.

Comme en écho à cette exigence, les salariés sont dans la rue par deux fois cette semaine : contre l'austérité d'abord puis pour défendre l'école. Nous sommes à leurs côtés ! Et pas seulement. Ces journées là comme toutes les occasions qui nous sont données, saisissons les pour débattre, faire le lien entre l'action et la perspective politique. Nous voulons que le Front de Gauche soit un instrument qui aide chacun à relever la tête, à reprendre courage, et à résister au rouleau compresseur de l'austérité.

DANS L'ACTU...

·         Marine Le Pen, l'indignée en peau de lapin



L'héritière du trône du FN est un coucou : ces drôles d'oiseaux qui font leur nid dans celui des autres. Dans un meeting à Metz, Marine Le Pen a tenté une OPA sur les thèmes traditionnels de la gauche. Elle a multiplié les références à la «majorité silencieuse» aux «oubliés » et aux «invisibles», copié-collé de notre campagne, appelant même rien moins qu'à la «révolution». L'escroquerie est patente pour celle qui tente de se faire passer pour une «indignée». Car derrière les formules choc, la dirigeante du FN refuse toujours des mesures aussi essentielles pour les classes populaires que la hausse des salaires ou le gel des loyers. On comprend mieux la complaisance dont elle bénéficie : cela arrange le pouvoir de faire passer la Le Pen pour la porte-parole des travailleurs.

... Et ENCORE

·         2012 : embouteillage à droite



Après Morin, Bayrou, Boutin, Dupont-Aignan, voici donc Dominique Villepin candidat pour l'élection présidentielle. A droite, c'est la bousculade. Nicolas Sarkozy ne tient plus rien. Tous ont LA solution : réaliser derrière leur modeste personne une nouvelle union nationale. Le but de celle-ci : l'austérité à marche forcée. Non merci !

·         Hollande recule sur la retraite à 60 ans



Sur RTL, François Hollande a précisé la réforme des retraites qu'il entend mettre en œuvre s'il était élu président de la République. Ceux qui ont commencé à «travailler à 18 ans» et qui cumulent «41 ou 42 années de cotisations» pourront partir en retraite à 60 ans... C'est tout. Où est passé la promesse socialiste de revenir sur la réforme Fillon de report à 62 ans de l'âge de départ ? Envoilée. François Hollande recule même sur la pénibilité. Alors que l'accord EELV-PS stipule que le droit de partir à 60 ans sera rétabli pour ceux ayant commencé à travailler tôt et ayant exercé des métiers pénibles, le candidat socialiste a confirmé qu'un départ anticipé à 60 ans ne serait pas automatique mais que les conditions seraient renvoyées à une négociation entre partenaires sociaux. Laurence Parisot en sourit d'avance.

ARGUMENTAIRE DE LA SEMAINE

Le débat argumenté : voilà la méthode que le Front de Gauche applique en permanence. Il interpelle ainsi directement le Parti Socialiste depuis plusieurs mois afin de débattre avec son candidat François Hollande. Ce dernier refuse tout débat avec le Front de Gauche tandis qu'il laisse sous-entendre que François Bayrou pourrait avoir sa place dans son gouvernement. Pourtant, le PS doit choisir : ce sera le Modem ou le Front de Gauche.

Le programme que défend François Bayrou est en effet sans appel : il ne s'agit pas d'un programme de gauche. Bayrou est un super-libéral qui propose tout simplement une super-austérité. Partant d'une vision erronée de la crise et refusant de voir la responsabilité du système bancaire et financier, François Bayrou défend des mesures extrêmement dangereuses. Sur plusieurs points, François Bayrou va même encore plus loin que le gouvernement actuel, lorsqu'il propose, par exemple, un plan d'austérité cinq fois plus important que celui de Nicolas Sarkozy ou lorsqu'il avance l'idée d'une hausse généralisée de l'impôt le plus injuste, la TVA.

Afin de combattre François Bayrou sur le terrain des idées, le Front de Gauche publie un argumentaire complet qui permet de comprendre pourquoi nous refusons totalement l'alliance de la gauche avec le Modem, à télécharger ici.

ASSEMBLÉES CITOYENNES

·         Tracto-vélo à Cholet (49)

Une action que nous avons mis en place à Cholet : profiter de moments de rassemblements de population (marchés, zones commerciales etc.) pour nous promener à vélo et remorques avec les drapeaux en distribuant des tracts à certains endroits.

Cette idée est partie d'un camarade enseignant FSU qui avait réalisé une opération vélo autour de Cholet avec quelques syndicalistes. Quand il nous en a parlé, nous avons imaginé faire une opération du même genre avec des vélos sur lesquels on accroche des drapeaux.

L'intérêt pour nous était de se faire voir par un nombre important d'habitant-e-s, donc de le faire dans des endroits très passants : centre-ville, les jours de marchés etc.

Pour une opération comme celle-ci, on fait beaucoup de kilomètres donc on peut couvrir plus de rues qu'à pied, et on peut s'arrêter dans des endroits fréquentés pour distribuer les tracts de campagne, ce qui permet également de proposer le programme à la vente et de discuter avec les gens qui le souhaitent.

Il suffit d'avoir un vélo, et pour celles et ceux qui possèdent une petite remorque (comme celle que j'ai construite et qui permet de mettre un panneau) cela permet également de mettre une sono. Ce que nous avons prévu pour la prochaine sortie le 17 décembre.

La curiosité du public, pas habitué à ce genre de " manifestation " nous a surpris, car tout le monde s'arrête de marcher pour nous regarder passer de façon bienveillante.

Du coup, on remet ça, encore plus nombreux, samedi prochain !

·         A Echirolles (38), le monde du travail en assemblée citoyenne

Le 12 décembre s'est tenue à Echirolles, en Isère, une assemblée citoyenne où les militant-e-s avaient invité le monde du travail. Ce fut déjà une préparation minutieuse, avec des prises de contacts individuels avec des syndicalistes, des salarié-e-s et deux semaines intensives de présence devant toutes les entreprises pour diffuser l'invitation. 162 participant-e-s à cette assemblée citoyenne, un succès pour les camarades, d'autant plus que 94 ont laissé leurs coordonnées avec la volonté de d'inscrire dans la durée. Des responsables syndicaux, des salarié-e-s ont exprimé aussi bien des propositions sur la nécessité d'interdire les licenciements boursiers, l'exigence de la retraite à 60 ans, celle de construire une sécurité d'emploi et de formation, les questions de l'éducation, de la précarité des jeunes et des salaires sont aussi beaucoup venues tandis que d'autres ont davantage témoigné des souffrances du monde du travail. En somme un besoin de parler librement de son vécu au travail qui côtoyait la construction de solutions politiques. Au final, la décision fut prise de lancer un appel de salarié-e-s et de syndicalistes en Isère à rendre public et à faire vivre sur le département. A suivre ...

·         Témoignage de Dimitri lors de l'assemblée citoyenne de Grabels (34)

Le saisissant témoignage de Dimitri, français d'origine grecque, sur la situation réelle du peuple grec sous la pression des marchés et de l'Europe libérale....: http://dai.ly/smrztG

Retrouvez l'agenda des Assemblées Citoyennes

DU COTÉ DES FRONTS DE GAUCHE THÉMATIQUES

Mercredi 14 décembre
20h00 : Réunion de coordination des FdG Thématiques,
à l'Usine.

Jeudi 15 décembre
20h00 : Réunion publique du FdG des migrants,
à l'Usine.

Samedi 17 décembre
12h00 : Réunion du Front de Gauche de la Santé (Psychiatrie),
à l'Usine.

Le Front de Gauche de l'éducation sera présent à la manifestation exigeant le retrait de la réforme de l'évaluation et l'avancement des enseignants. En effet cette modification des modalités d'évaluation prévoit le gel des promotions autres qu'à l'ancienneté jusqu'en 2015, et la progression de carrière aux seules mains du supérieur hiérarchique.
Départ à 14h Place Denfert Rochereau, le Front de Gauche tiendra un point fixe place Vavin. Retrouvez le tract ici.

Le Front de Gauche pour le respect des droits des migrants et contre le racisme soutient la manifestation de solidarité avec les migrants à l'occasion de la journée internationale dimanche 18 décembre à 15h au métro Belleville. Retrouvez le tract d'appel à la manifestation ici.

AGENDA

Médias

Dimanche 18 décembre
18h00 Jean-Luc Mélenchon sur BFM TV
C'est l'occasion d'organiser des écoutes collectives ! Envoyez vos prévisions et vos comptes rendu d'écoute collective à ecoutecollective@placeaupeuple2012.fr

Initiatives

Vendredi 16 décembre
20h00 : Vendredi à l'Usine n°3 : Concert de Jean-Paul Minali Bella

Samedi 17 décembre
réunion du Conseil National de Campagne

A voir ou à revoir

La dette c'est chouette

En marche épisode 4

Meeting de Jean-Luc Mélenchon à Cosnes

Conférence de presse « Bayrou, le FMI à domicile »

Sortie de matériel

Tracts :

« Egalité des droits- l'immigration n'est pas un problème » en téléchargement sur http://www.placeaupeuple2012.fr/cooperative-du-tract/

« Non à l'école de la concurrence et de la sélection » en téléchargement sur http://www.placeaupeuple2012.fr/cooperative-du-tract/

« Faire front face à l'austérité » en téléchargement sur http://www.placeaupeuple2012.fr/cooperative-du-tract/

Affiches :

Les affiches « La France, la belle, la rebelle » et « Place au Peuple » sont toujours disponibles à l'Usine et en téléchargement sur http://www.placeaupeuple2012.fr/cooperative-du-tract/

L'affiche Logo - Front de Gauche est disponible à l'Usine et en téléchargement sur http://www.placeaupeuple2012.fr/cooperative-du-tract/

Livres :

Le programme « l'Humain d'abord » (2€)

« Qu'ils s'en aillent tous », en poche, avec une post-face inédite (3€)

L'USINE RECRUTE

La réunion d'accueil des ouvrier-e-s de l'Usine du 10 décembre a réunion plus d'une vingtaine de personnes volontaires pour s'investir dans l'organisation de notre local de campagne. Si vous avez manqué cette réunion mais que vous souhaitez faire partie de l'équipe, envoyez un mail à lusine@placeaupeuple2012.fr.

Pas de trêve des confiseurs à l'Usine du Front de Gauche !
En revanche, une partie des "ouvrier-e-s" qui assurent la permanence d'accueil seront absents entre le 19 et le 1er décembre.
Toutes les propositions de remplacement sont les bienvenues pendant cette période !

N'hésitez-pas à vous proposer pour tenir la permanence d'accueil une ou plusieurs demi-journée(s) en envoyant un mail à lusine@placeaupeuple2012.fr.

Publié dans POLITIQUE

Partager cet article

Repost 0

Rédaction médicale et scientifique

Publié le par Patrick Kaczmarek

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

News des journaux                          5 décembre 2011
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Chers Collègues,

 

merci pour vos encouragements et soutiens. Notre objectif est de préserver l'intégrité de la science par le bon fonctionnement des journaux, sans oublier de s'amuser. En novembre 2011, 24 billets ont été mis en ligne sur le blog de la rédaction médicale. Novembre a commencé avec un fraudeur hollandais parti pour battre des records... 

L'intégrité de la science est trop bafouée

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Deux questions vont être débattues dans les années à venir car les rédacteurs de journaux veulent plus de transparence :

  • la communication des données brutes des travaux scientifiques ; une enquête a montré que parmi 49 auteurs ayant signé qu'ils transmettraient leurs données, seuls 21 les ont transmises, parfois partiellement...   les auteurs refusant de communiquer les données seraient ceux dont les articles avaient des statistiques avec des erreurs ou des faiblesses...les articles du futur contiendront des liens aux données originales....  
  • les auteurs honoraires (ceux qui n'ont rien fait !) sont trop fréquents d'après un bel article du BMJ par les rédacteurs du JAMA ; il faudra que la communauté scientifique s'en explique.. car les journaux "grand public" relaient cette information.
  • Les journaux ne peuvent pas investiguer les fraudes et les institutions ne collaborent pas ! 

Le comité d'éthique et de déontologie du SPEPS (Syndicat de la Presse et des Editions des Professionnels de Santé) créé en octobre 2011 attend vos observations sur le fonctionnement des revues....  Soyons optimistes.  

 

Le métier de rédacteur !

~~~~~~~~~~~~~~~~~

Des dysfonctionnements existent dans les revues et journaux, bien que des rédacteurs soient responsables du contenu de leurs publications. Par exemple, le journal Douleur et Analgésie confond article original et revue générale... Il existe un excellent manuel pour les rédacteurs de revues des sciences de la santé, publié sous l'égide de l'OMS. Il est gratuit et devrait être la bible des rédacteurs.  Nous avons vu qu'un français est allé suivre un cours pour rédacteurs : bravo, bravo...

.

 

Comités d'éthique : défendons l'intégrité de la science

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Améliorons progressivement la qualité des publications françaises en signalant quelques anomalies. Les recommandations éthiques de COPE vont être mises en français,  le SPEPS a créé un comité d'éthique et de déontologie, un groupe de travail de la HAS travaille sur la qualité des revues. Enfin, l'éthique des publications va être considérée en France.

Chaque mois, nous citerons des manquements à l'éthique non  corrigés. C'est en toute amitié et simple. Après correction, les nominés disparaitront de la liste actualisée chaque mois :

  • Diabetes & Metabolism n'a pas signalé à ses lecteurs qu'une publication avait été retirée ; allez dans PubMed: rien ne mentione la rétractation de cette publication ; la rédaction ne répond pas à mes demandes ;
  • DPC & Pratiques n'a pas signalé  ses lecteurs qu'un rapport cité en référence n'existait pas ; il faudra saisir le comité d'éthique et de déontologie
  • Des auteurs honoraires existent en France, mais restent admis par la communauté : vous pouvez signaler des cas au comité d'éthique ; 
  • Les plagiats sont nombreux en France : vous pouvez signaler des cas.

 

CONSORT, STROBE and co

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Les recommandations pour écrire des articles sont nombreuses, répertoriées sur le site EQUATOR. En novembre, nous avons signalé des recos pour écrire des articles sur des biomarqueurs (STROBE-ME), observé que les recos de CONSORT pour les essais en cluster étaient insuffisament suivies, et que bientôt CONSORT aura une extension pour les études qualitatives. Nous avons signalé uneanalyse des publications des études qualitatives : très peu publiées dans les revues des sciences de la vie...  

 

 

 

Les news de novembre

~~~~~~~~~~~~~~~~

Citons quelques billets que vous pouvez consulter :

 

Merci aux nombreux collègues qui font suivre ces infos ! Trop d'hôpitaux refusent ces emails : dites à vos collègues de s'inscrire avec des emails privés. 

 

Cordialement,   

Hervé Maisonneuve

Publié dans SANTE

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 > >>