Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

EXTRAIT DE L INTERVENTION D ARNAUD MONTEBOURG A AMIENS GOODYEAR

Publié le par Patrick Kaczmarek

Publié dans POLITIQUE

Partager cet article

Repost 0

CRISE HUMANITAIRE A GAZA : NI EAU NI ELECTRICITE NI CARBURANT

Publié le par Patrick Kaczmarek

Depuis plus d’une semaine, la bande de Gaza vit une véritable crise humanitaire  La fermeture de l'unique centrale électrique a provoqué de longues coupures de courant,  jusqu’à 18 heures par jour, ce qui signifie que la maison ou le quartier ont  droit à six heures d’électricité quotidiennes .

Vous imaginez? Plus d’un million sept cent mille habitants privés d’électricité pendant des jours et des jours!

 

Outre ces coupures, en plein hiver, à Gaza, c'est la pénurie d’eau. Tous les puits municipaux qui approvisionnent les habitants fonctionnent à partir du courant électrique.

Vous imaginez? Des foyers privés d’eau pendant des jours et des jours!

 

Cette situation est liée au manque de fioul et de carburant  qui entraient normalement  dans la bande Gaza par Israël et l’Egypte.Cette pénurie a des conséquences dramatiques sur la vie quotidienne des Gazaouis et  paralyse les secteurs économiques de cette région sous blocus.

Imaginez-vous une terre sans électricité, sans eau et sans carburant ? Nous sommes au deuxième millénaire quand même !

 

Israël refuse l’entrée de matériel et de pièces de rechanges pour cette centrale endommagée par les multiples bombardements, notamment lors de sa dernière offensive  contre Gaza en 2009.

L’Egypte refuse de continuer à fournir du carburant via les tunnels, à Gaza. Nous avions mis toute notre espérance dans leur révolution , mais un an après la chute de l'ancien régime de ce pays voisin, pour les Gazaouis , rien n'a changé .

A cause du manque de carburant, les moyens de transports ne peuvent pas fonctionner, les étudiants sont contraints d'aller à pied à l'école ou à l'université, la vie est paralysée.

Beaucoup d’usines ont fermé leurs portes, des milliers de travailleurs se retrouvent au chômage, ce que aggrave la situation déjà délicate des habitants de cette prison à ciel ouvert.

Les hôpitaux et les centres médicaux sont les plus touchés, beaucoup d’opérations chirurgicales sont annulées,  beaucoup d’appareils médicaux sont en panne, la vie de centaines de patients est menacée.

L’état d’urgence a été décrété dans la bande de Gaza et même les quelques générateurs qui continuent de fonctionner vont être arrêtés, faute de fioul.

 

Devant cette crise, les Gazaouis s’interrogent :

Où sont les organisations de droits de l’homme ?

Où est le monde dit libre ?

Publié dans PAIX

Partager cet article

Repost 0

20 FEVRIER 2012 : JOURNEE D'ACTION POUR SAUVER L'ECOLE PUBLIC

Publié le par Patrick Kaczmarek

 
 

Publié dans POLITIQUE

Partager cet article

Repost 0

"François Hollande lève le voile sur ses options en matiere de transport"

Publié le par Patrick Kaczmarek

15.02.2012 Les Echos

 

Le Parti communiste français, ses élus et militants, et les forces du Front de Gauche versent au débat public une série de propositions qui se fondent sur une logique inverse de celle de la privatisation du réseau et qui s'appuie sur les 4 piliers suivants :

- un Pôle public national des transports
: c'est-à-dire une politique publique des transports assumée par l'État (création d'une Direction réseau ferroviaire) et mise en œuvre dans le cadre d'une décentralisation partant des besoins réels, démocratique et correctement budgétisée. Dans cette perspective, nous proposons la nationalisation des sociétés concessionnaires d'autoroutes (qui, en 2032, au terme de la concession aura rapporté plus de 40 milliards d'euros de bénéfices à ces sociétés...), nationalisation assortie d'un principe d'affectation des dividendes à l'Agence de financement des infrastructures de transports française (AFITF).

- un financement national pérenne
: les députés communistes et du Parti de gauche ont déposé à l'Assemblée nationale une proposition de loi visant à extraire les investissements en infrastructures de transports des griffes et appétits des marchés financiers, en proposant, notamment, la création d'un nouveau livret d'épargne défiscalisé dont les fonds seraient en partie centralisés par la Caisse des dépôts et consignations. Une telle mesure permettrait la mise à disposition de prêts à très long terme pour le financement des projets retenus au schéma national d'infrastructures du transport (SNIT). En outre, pour sortir de l'impasse financière dans laquelle les choix libéraux ont plongé le ferroviaire, nous proposons de créer, dès 2012, un Versement transport régional (VTR) pour le financement des TER et liaisons inter-villes, créant ainsi au profit des régions une part de versement transport des entreprises équivalent à 0,3% de la masse salariale.

- le développement du réseau par la mise en place d'une nouvelle organisation de la filière en France et en Europe,
favorisant les coopérations mutuellement avantageuses et produites au meilleur coût. Une action offensive en faveur du ferroutage en fixant le prix unique au kilomètre et la mise en place d'un plan de ferroutage Espagne-France-Belgique.

- la démocratie :
du statut des cheminots à leur participation aux décisions de l'entreprise publique, de même que celle des usagers, citoyens et élus, la SNCF peut de par sa vocation de service public contribuer à des innovations majeures en matière de démocratie sociale dans un cadre général donnant aux régions voix au chapitre quant aux choix stratégiques du système ferroviaire ; nous proposons de faire des collectivités régionales les coordinatrices du transport de voyageurs sur leur territoire en bonne intelligence avec les différentes autorités organisatrices de transport.

Le PCF et les forces du Front de gauche mettent cette alternative en débat, dans les quartiers, dans nos régions, dans les entreprises ; car l'expérience le montre : l'avenir du rail français et européen est public, ou ne sera pas.

PCF  Longueau

Publié dans POLITIQUE

Partager cet article

Repost 0

Lettre ouverte du Mouvement de la Paix aux parlementaires

Publié le par Patrick Kaczmarek

A l’initiative du Président de la République, une proposition de loi retenant notamment son idée de dédier dorénavant les cérémonies du 11 novembre à tous les morts dits « morts pour la France » a été soumise en procédure d’urgence à l’Assemblée Nationale le 11 janvier 2012.

Après un vote positif de cette assemblée ce texte a été examiné par les Sénateurs qui ont aussi voté majoritairement en sa faveur après l’avoir amendé le 24 janvier 2012. Une commission mixte a donc été chargée de proposer une nouvelle rédaction de la proposition de loi qui sera probablement en urgence présentée à vos suffrages.

Nous tenons à vous faire savoir que le Mouvement de la Paix, comme de larges pans de l’opinion publique en France, est solidaire de la quasi-totalité des Anciens Combattants qui soulignent que l’ampleur inégalée du drame qu’a représenté pour la France la Première Guerre Mondiale justifie que soit gardée sa spécificité à la cérémonie du 11 novembre.

Le souvenir de cette guerre est encore solidement ancré dans la mémoire du peuple Français et rien ne permet de justifier une procédure d’urgence si ce n’est la volonté d’aller vers une Journée unique du souvenir.

Cette proposition va aboutir à une forte dégradation de la  connaissance historique pourtant un des fondements  d’une citoyenneté active, d’autant qu’elle accompagne la décision de réduire l’enseignement de l’histoire et de le morceler par thèmes.

Mettre toutes les guerres dans le même sac c’est s’interdire de chercher pour chacune d’elles des explications.

On n’honore pas de la même manière la mémoire d’un poilu victime de la guerre de 14-18, celle d’un déporté mort dans un camp nazi, celle d’un appelé tué à la guerre d’Algérie ou celle d’un militaire tombé en Afghanistan.

 

Nous sommes donc partisans d’honorer de manière spécifique la mémoire de toutes les victimes de chaque guerre.

Le Mouvement de la Paix souhaite que ces cérémonies soient l’occasion de populariser les causes de ces différentes guerres et ainsi de faire prendre conscience comme l’indique le préambule de l’Unesco que « les guerres prenant naissance dans l’esprit des hommes, c’est dans l’esprit des hommes que doivent être élevées les défenses de la paix *».Ce serait une bonne manière de contribuer à l’émergence d’une culture de la paix et de la non-violence comme nous y appelle l’assemblée générale des Nations Unies

Aussi Madame, Monsieur, le Mouvement de la Paix vous demande de ne pas voter en faveur de cette proposition de loi. Il vous prie d’agréer l’expression de ses sentiments pacifistes.

 

Publié dans POLITIQUE

Partager cet article

Repost 0

PRESIDENTIELLE DANS LA SOMME SUITE... GRAND BANQUET

Publié le par Patrick Kaczmarek

PCF-001.jpg

PCF-001--2-.jpg

PCF-001--3-.jpg

Publié dans POLITIQUE

Partager cet article

Repost 0

PRESIDENTIELLES FRONT DE GAUCHE : POINT DE PRESSE AVEC LE COURRIER PICARD

Publié le par Patrick Kaczmarek

Publié dans POLITIQUE

Partager cet article

Repost 0

AU BISTROT LE FRONT DE GAUCHE CE N EST PAS QUE DES BREVES DE COMPTOIR C ETAIT A AMIENS UN SOIR AU LUCULUS SUPER SYMPA

Publié le par Patrick Kaczmarek

Publié dans POLITIQUE

Partager cet article

Repost 0

un opposant de l'intérieur syrien Michel Kilo et opposant historique à Bachar al Assad s'exprime sur France 24

Publié le par Patrick Kaczmarek

voici le lien de cet interview très interessante http://www.france24.com/fr/20120127-michel-kilo-opposant-syrien-syrie-repression-bachar-el-assad

 

Deuxième émission intéressante sur la Syrie (en particulier le point de vue de l'écrivain Dominique EDDE sur france culture) http://www.franceculture.fr/emission-l-invite-des-matins-2eme-partie-l-invite-des-matins-2eme-partie-2012-02-06

Publié dans PAIX

Partager cet article

Repost 0

Syrie : il est urgent d’agir pour une solution politique

Publié le par Patrick Kaczmarek

Le Mouvement de la Paix réaffirme toute sa solidarité au peuple syrien qui mène une lutte courageuse, principalement pacifique pour la justice et la démocratie et se heurte à la féroce répression du régime de Bachar El Assad.

 

Aujourd’hui nous sommes très inquiets des risques d’instrumentalisation internationale, de militarisation et de guerre civile.

 

Le Mouvement de la Paix écoute avec attention les mouvements de résistance syriens, notamment de l’intérieur, lorsqu’ils disent que la militarisation de la situation contribuerait à priver le peuple syrien de sa révolution, et lorsqu’ils appellent à négocier une issue politique avec l’ensemble des composantes du pays.

 

Dans ce contexte le Mouvement de la Paix s’oppose à toute intervention militaire.

 

Pour le Mouvement de la Paix, la guerre et la violence ne résolvent rien mais accroissent les souffrances des populations. Le plus souvent les interventions militaires sont motivées par des intérêts économiques et géostratégiques, éloignées des intérêts des peuples. On le constate en Afghanistan, en Irak, en Libye.

 

La France et la communauté internationale doivent agir d’urgence et avec fermeté pour faire cesser les massacres et pour favoriser une solution politique négociée dans le cadre de l’ONU. Cette solution doit permettre au peuple syrien de décider démocratiquement de son avenir.

 

Le Mouvement de la Paix s’associe à la manifestation organisée le 11 février à 14h (métro Temple) à Paris par le Collectif urgence solidarité Syrie.

Le Mouvement de la Paix

Paris, le 9 février 2012

 

     

        Appel commun des organisations

 

      Manifestation de soutien de la lutte pacifique du peuple syrien à Paris et en régions.

       À Paris, samedi 11 Février 2012 à 14h : départ métro Temple, rue de Turbigo en direction de la Place des Victoires.

 

À quelques pas de là, nous pourrons exprimer notre solidarité avec la révolution syrienne dans le cadre du GLOBAL DAY organisé par Amnesty International sur l’ensemble des révolutions arabes.

Ce sera une journée de partage et de soutien à un peuple qui affronte la mort depuis plus de dix mois avec une audace et une ténacité imbattables.

 

Saluons le courage des journalistes syriens et étrangers qui, munis de leur téléphones, continuent encore, et de ceux qui ont perdu la vie. Rendons hommage au journaliste Gilles Jacquier, épris de libre expression et victime des ennemis de la liberté de parole le 11 janvier 2012.

Soyons solidaires avec le peuple Syrien, manifestons notre engagement solidaire envers ce peuple déterminé et inventif, participons à la manifestation de soutien.

 

Manifestation à l’initiative de : Smart-France, Souria Houria, Collectif Urgence Solidarité Syrie, Comités locaux de coordination LCC, Comités locaux de coordination à l’étranger LCCabroad, Le Comité de Coordination de Paris pour le Soutien à la Révolution Syrienne,

 

SNESUP-FSU, EELV, NPA, PCF, Parti de Gauche, Parti Socialiste,  Sortir du Colonialisme, Cedetim/Ipam, Union Syndicale Solidaires, Intercollectif des révolutions arabes, MRAP,  FTCR (Fédération des Tunisiens pour une citoyenneté des deux rives), ATMF, CGT, FSU, CFDT, LDH, REMDH, Mouvement de la paix,  Sup’Recherche-UNSA, SNPTES-UNSA, Union UNSA-Recherche, Collectif Rupture féministe, association UNION POUR LA TUNISIE UNI’T ...

 

Contacts : Pierre Villard : 06 82 92 29 46 – pierre.villard@mvtpaix.org

Catherine Rio : 01 40 12 72 34 - catherine.rio@mvtpaix.org

Publié dans PAIX

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>