Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

RASSEMBLEMENT 28 Mai 18h.30 Hôpital de Creil

Publié le par Patrick Kaczmarek

 

 

COMITE de DEFENSE

et de DEVELOPPEMENT

de l’HÔPITAL PUBLIC  de CREIL

 

On ne cédera pas!

 

Les coups portés à la Santé Publique: Sécu... Hôpitaux,...Accès égalitaire aux soins... ne peuvent se faire que dans le cadre de gestion ("management" pour les initiés) centralisée, autoritaire et répressive.

A Creil et Senlis la fusion de ces deux hôpitaux, visant à réduire le coût des dépenses hospitalières publiques en réduisant la "voilure", c'est à dire le personnel et l'offre de soins, et en faisant place aux privatisations (Groupement de Coopération Sanitaire Public-Privé) se réalise à travers des décisions imposées par le couple Agence Régionale de Santé (A.R.S.)- Direction hospitalière.
Afin de briser toute résistance à ces diktats, l'intimidation, les menaces n'étant pas suffisantes, la direction sanctionne ceux qu'elle considère comme les meneurs, femmes et hommes, toute catégorie.

Le cas du docteur Loïc Pen est un exellent exemple
,

il est la figure emblèmatique du refus de l'injustice, de l'incurie, de l'arbitraire et le défenseur d'une Santé de qualité, accessible à tous. Mais il est aussi la partie visible de l'iceberg des résistances et de la volonté de bien soigner de la majorité des personnels hospitaliers.

 

C'est pourquoi il est l'objet d'une mesure administrative n'ayant d'autre but que d'intimider, quand ça n'est pas terroriser, par ces temps de faible emploi, la totalité de ceux qui refusent l'innacceptable.

Oui, nous ne laisserons pas faire, soutenant à Creil et Senlis tous ceux qui veulent, et ils sont nombreux, deux beaux hôpitaux, à la pointe du combat contre la souffrance et la maladie..

 

                                            Le 28 Mai à 18h.30

 nous appelons tous les membres du Comité, leur famille, leurs amis... à participer au

                                                Rassemblement devant l'Hôpital de Creil

           à l'appel du personnel, à l'occasion de la réunion du Conseil de Surveillance des Hôpitaux de Creil et Senlis,

pour dire non à la fusion imposée et destructrice de nos deux hôpitaux,

                       à la dégradation des conditions de travail et des soins qu'elle entraine,

                       à la répresion du personnel et des syndicalistes qui se substitue au débat démocratique.

Réintégration du Docteur Loïc Pen dans ses fonctions de Chef de Service, respect de tout le personnel et de la concertation à tous les niveaux.

Ce sont les soignants qui sont à chaque instant auprès des malades et pas les directions des ARS et des hôpitaux! 

Publié dans SANTE

Partager cet article

Repost 0

Syrie : Défendre la voie de la raison sans la voie des armes

Publié le par Patrick Kaczmarek

COMMUNIQUÉ DE PRESSE


Syrie : Défendre la voie de la raison sans la voie des armes

 

La guerre civile sévit en Syrie. La France et la Grande-Bretagne ont obtenu des ministres des Affaires étrangères européens, l’autorisation de lever l’embargo sur les ventes d’armes qui touchait les Syriens dits « rebelles » opposés à l’armée du régime de Bachar el Assad.

Cette décision ne doit pas faire oublier que rien n’a été fait pour le respect du « dit » blocus sur les armes depuis plus d’un an. Or, l’argument du rééquilibrage des forces en présence pour permettre des négociations politiques nous est maintenant présenté comme ultime solution pour venir en aide au peuple syrien. En conséquence, une fois de plus la voie des armes prime sur la voie diplomatique.

Ne soyons pas dupes, l’argument de la solidarité et de la démocratie ne saurait tenir. L’histoire est là pour nous souligner l’impasse : la voie des armes c’est plus de violence, plus d’horreur, plus de chemin à parcourir pour se relever. Osons mettre en évidence les intérêts des grands pays marchands d’armes qui sont avant tout orientés par la situation géostratégique de la Syrie.

Nous appelons la France et tous les pays de l’Union européenne à tout faire pour éviter la prolongation de l’effusion de sang et à soutenir les discussions de paix « Genève 2 ». Ils doivent favoriser la participation de tous les acteurs de la région, sans exclusive, pour assurer le succès de la conférence.

C’est la juste réponse à la voie de la non-violence à laquelle la majorité du peuple syrien aspire depuis de longs mois et issue de l’élan démocratique du printemps arabe. 

Le temps de la pacification de ce conflit doit être pris pour que cette situation n'embrase pas la région et que le peuple syrien ne soit plus l'otage de la culture de guerre.

 

 

Le Mouvement de la Paix

Saint-Ouen, le 28 mai 2013

 

Publié dans PAIX

Partager cet article

Repost 0

Infos CN. 28-05-2013. NSED Communiqué suite au 25 mai

Publié le par Patrick Kaczmarek

Communiqué de NSED - Notre Santé en Danger du 25-05-2013

    Réunis à l’occasion des 6 heures pour la Santé, l’Action sociale et la Protection sociale, les représentants des organisations du collectif national Notre Santé en Danger appellent à participer massivement à la manifestation nationale unitaire le 15 juin à Paris.

La santé, l’action sociale et la protection sociale
sont malades des politiques menées et des plans d’austérité se succédant depuis des années!

Il est urgent d’agir !

    Pendant 6 heures dans une ambiance de travail et de recherche constructive, les participants à cette initiative inédite de part la confrontation d’idées entre associations, mutuelles, syndicats et partis politiques, ont échangé et partagé les mêmes exigences d’élaborer des propositions alternatives dans quatre ateliers : l’accès aux soins et à l’action sociale ; quelle organisation des soins et de l’action sociale ; quel financement de la Sécurité sociale ; la situation en Europe.
    De cette journée, s’est dégagé un consensus sur des exigences essentielles telles que la défense de l’hôpital public inséré dans un service de santé public de proximité, l’égalité d’accès aux soins et à l’action sociale sur tout le territoire avec la préservation et le développement de structures telles que les centres de santé, la défense des principes de solidarité, d’universalité, d’unicité de la Sécurité sociale et l’objectif du 100% de remboursement des soins.
    La participation de soignants de Grèce et du Portugal a renforcé la détermination de toutes et tous à déployer la solidarité en France, notamment pour soutenir les dispensaires solidaires, et à tout faire pour renforcer la convergence des luttes en Europe comme à l’AlterSommet d’Athènes le week-end prochain.

   
Le 15 JUIN peut et doit être un moment fort de rassemblement pour porter ces propositions, pour exiger un financement de la protection sociale et de la sécurité sociale à la hauteur des besoins et pour un grand service public de santé et d’action sociale !

Collectif Notre Santé en Danger, Paris le 25-05-13
Contact : collectif.nsed@gmail.com

Publié dans SANTE

Partager cet article

Repost 0

Jean Jaurès : 100ème anniversaire de son discours pacifiste contre la loi de 3 ans de service militaire

Publié le par Patrick Kaczmarek

DÉCLARATION DU MOUVEMENT DE LA PAIX


Le 25 mai 1913, il y a 100 ans au Pré-Saint-Gervais devant 150 000 personnes, Jean Jaurès prenait la parole pour combattre le passage du service militaire de 2 à 3 ans. Plus d’un an avant son assassinat - 31 juillet 1914 - et avant le début de la Guerre - 2 août 1914 -, l’État français se préparait.

Le 25 mai 1913 était le jour anniversaire de la Commune et les citoyens voulaient se rendre au mur des fédérés, cimetière du Père-Lachaise. L’interdiction expresse de se regrouper en ce lieu a déterminé la SFIO et Jean Jaurès à appeler à un rassemblement à la butte du Chapeau Rouge au Pré-Saint-Gervais, commune dont le maire était socialiste depuis 1904.

La manifestation en mémoire de la Commune se transforma donc cette année-là en un vaste meeting pacifiste conçu comme le point d’orgue de la campagne contre le rétablissement de la loi de 3 ans de service militaire. Grand orateur, Jean Jaurès a catalysé la foule, balançant des drapeaux rouges. Les premiers reporters photographiques nous en ont laissé de belles images.

L’assassinat le 28 juin 1914 de l’archiduc François Ferdinand, prince héritier du trône d’Autriche-Hongrie à Sarajevo n’était donc qu’un prétexte et les grandes puissances cherchaient à nouveau à se prendre ou se reprendre les richesses de l’Europe.

Donc, bien avant 1913, la guerre se préparait.

Le Mouvement de la Paix salue la mémoire et le courage des pacifistes de la période qui a précédé la guerre de 1914/ 1918[1] : Jean Jaurès est le plus connu, mais bien d’autres de France et d’autres nations ont eu le courage de dire « non » à la fatalité de la guerre.

De 2014 à 2018, la France et d’autres pays d’Europe commémoreront officiellement la « Grande Guerre ». Le Mouvement de la Paix entend y prendre sa place et y faire entendre sa voix notamment pour éclairer, de ses idées et ses luttes pacifistes, l’Histoire de cette période.

En 2014, au-delà de la place que nous essaierons de prendre dans les commémorations officielles, nous proposons aux organisations et aux personnes qui se retrouvent dans la démarche, de co-organiser des commémorations alternatives. Elles auront pour but de faire connaître les efforts multiples et déterminés des pacifistes qui nous ont précédés, valorisant ainsi aujourd’hui la culture de la paix.

Ni eux, ni leurs idées ne doivent être oubliés : ensemble, soyons-en les artisans.

 

Déclaration produite lors du forum des Comités du Mouvement de la Paix
La Rochelle, le 19 mai 2013

 

L’agenda 2014 du Mouvement de la Paix les mettra à l’honneur

Publié dans PAIX

Partager cet article

Repost 0

Attention chés gins !!

Publié le par Patrick Kaczmarek

pub-perrault-1.jpg

Publié dans CULTURE

Partager cet article

Repost 0

M51 analyse

Publié le par Patrick Kaczmarek

Secret défense

RIEN DE CE QUI EST KAKI, BLEU MARINE OU BLEU CIEL NE NOUS SERA ÉTRANGER

Qu'est-il arrivé au missile M-51 ?

En haut lieu, on juge cet échec "embêtant", mais pas plus.


 

Qu'est-il arrivé au missile M-51 ?

L'échec du tir de validation d'un missile stratégique M51, le 5 mai au large de Penmac'h (Finistère), depuis le sous-marin Le Vigilant est "embêtant", reconnait-on dans les hautes sphères de la Défense. "Embêtant", mais pas plus, car on assure qu'il ne s'agit pas d'un problème systèmique, qui remettrait en cause la technologie même du missile ou de son lanceur. 
La commission chargée d'analyser les causes de cet échec n'a pas encore rendu ses conclusions, qui devraient, pour une bonne part, rester classifiées.  Elle a besoin d'environ deux mois de travail, mais des éléments jugés plutôt rassurants ont déjà été communiqués aux autorités concernées. "On ne sait pas ce qu'il s'est passé, mais on sait déjà ce qu'il ne s'est pas passé" explique-t-on ainsi dans ces cercles. 

Essayons de comprendre. Le tir s'est déroulé de manière nominale. Le SNLE Le Vigilant est venu à son immersion de lancement, proche de la surface, et a réduit sa vitesse au minimum pour éviter l'effet de cisaillement à la sortie du tube. Le missile de 56 tonnes est ejecté par un système de chasse (de l'eau vaporisée sous l'engin) et allume son réacteur juste avant d'atteindre la surface. Dès son lancement, le missile est entièrement autonome et le sous-marin n'a plus aucun contrôle sur lui.
"Moins de cinquante secondes" après le tir, le missile s'est "autodétruit", selon le mot employé par le ministère de la Défense. Dans la dissuasion nucléaire, chaque mot compte : "autodétruit" ne signifie pas qu'il a été explosé en vol pour une cause inconnue, mais que le missile a activé son propre système d'autodestruction. Nous nous le sommes fait préciser : "on sait que ça, au moins, ça a marché..." reconnait une source bien informée. 
Pourquoi le missile a-t-il pris cette décision de s'autodétruire ? C'est la question que la commission d'enquête doit résoudre. Il existe, globalement, deux possibilités. Soit la décision est irrationnelle, c'est-à-dire qu'il s'agit d'un bug informatique. Soit elle est rationnelle, parce que le missile déviait de sa trajectoire programmée, pour une raison inconnue (panne d'un système de navigation). Saura-t-on un jour ? Les paris sont ouverts. 

Ces tirs de missile stratégiques sont relativement rares. Il s'agissait du sixième tir d'un M51 depuis 2006, les cinq premiers s'étant déroulé avec succès et quatre d'entre eux étaient consacrés à la validation de ce nouvel engin. Ensuite, chaque SNLE tire un missile à la sortie de son grand carénage - ce qui globalement, pour les 4 SNLE, signifie environ un tir tous les deux ans. Les lancements se font toujours depuis le sud Finistère au large de Penmac'h. La législation internationale oblige la France à annoncer un creneau de date pour ses tirs d'essais, afin de ne pas perturber la circulation aérienne au dessus de l'Atlantique, via les Notam (Notice to Airmen). Les tirs se font en direction de la Guyane française et du Brésil. Quelques lancements, effectués depuis le sol au centre d'essais des Landes, ont eu lieu plus au nord, en direction du Canada, afin d'éviter le survol du nord-ouest de l'Espagne. Mais des élus canadiens ont protestés... Les vols durent environ 20 minutes, le temps de parcourir plusieurs milliers de kilomètres.  Quand tout va bien. 


Mercredi 22 Mai 2013

Jean-Dominique Merchet

 

 

Publié dans PAIX

Partager cet article

Repost 0

Infos CN. 20-05-2013. Appel pour la manifestation du 15 juin

Publié le par Patrick Kaczmarek

La Coordination nationale, membre de NSED-Notre Santé En Danger, appelle tous ses comités et tou-te-s ses sympathisant-e-s à se joindre à
 la mobilisation unitaire du samedi 15 juin 2013.

Départ prévu entre 13h et 14h. L'heure précise et le lieu vous seront donnés ultérieurement. Mais retenez déjà la date.

 

Voici la liste actuelle des organisations qui y appellent :

 

Signataires : Act Up-Paris, Act Up-Sud Ouest, ATTAC France, CADAC, Collectif 20°-Tenon, Comité de soutien au Dr Poupardin, Convergence des collectifs de défense et de développement des services publics, Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité, Femmes égalité, La santé n'est pas une marchandise, Réseau éducation populaire, Résistance sociale, UNRPA, Fédération CGT santé et action sociale, Fédération Sud santé sociaux, Syndicat de la médecine générale, Syndicat National des Chirurgiens-Dentistes de centre de santé, Union Nationale des Groupements Mutualistes Solidaires, Union Syndicale des Médecins de centres de santé,  Union syndicale de la psychiatrie-USP, Union syndicale Solidaires...


Soutiens : Alternatifs, Fase, GA, GU, NPA, PCF, PCOF, PG, République et socialisme...
 
Appel national :

La Santé, l’Action sociale, la Protection sociale malades des plans d’austérité ! Il est urgent d’agir !
Chaque jour, de plus en plus de gens renoncent aux soins, les droits sociaux sont bafoués, les prises en charge du handicap et de la perte d’autonomie deviennent inaccessibles.
Parce que nous refusons :
- Les suppressions d’emplois, la dégradation des conditions de travail qui mettent sous pression les professionnels et aggravent les délais d’attentes et les conditions d’accueil et de soin
- L’étranglement financier des structures
- Les restructurations, les fermetures d’établissement et de services hospitaliers, sociaux et médicosociaux
- Les déserts médicaux
- La marchandisation de la santé et du social
- Les dépassements d’honoraires, les franchises, les déremboursements et les forfaits
- Les prédateurs financiers qui spéculent sur la santé et le vieillissement de la population au
détriment des usagers et des conditions de travail des salariés.
Nous exigeons :
- Un grand service public de la santé et de l’action sociale.
- Le retour à une protection sociale, ouverte à toute la population, basée sur le principe « chacun cotise selon ses moyens et reçoit selon ses besoins »
- Une réponse à tous les besoins sociaux pour mettre fin à toutes les formes d’exclusion
- L’accès à des soins de qualité pour toutes et tous partout de façon permanente
- L’arrêt immédiat des restructurations et fermetures pour en finir avec la loi HPST-Bachelot
- La défense et l’amélioration des statuts et des conventions collectives
- Des emplois plus nombreux et qualifiés répondant aux besoins
Nous appelons à participer massivement à la manifestation nationale unitaire à Paris le samedi 15 juin,
Toutes et tous ensemble
Pour un financement de la protection sociale et de la sécurité sociale à la hauteur des besoins, pour un grand service public de santé et d’action sociale!

Publié dans SANTE

Partager cet article

Repost 0

] Nouvel article sur la revue Les Figures de la domination - "Racisme anti-blanc et gestion sociale : entre diversion et intimidation"

Publié le par Patrick Kaczmarek

Parution

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les Figures de la domination

Revue pour la conscientisation des rapports de domination : sexe, race et classe

Nouvel article sur Les figures de la domination :


Racisme anti-blanc et gestion sociale : entre diversion et intimidation

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
par
Saïd Bouamama
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx


Extrait de l'article :
La thèse de l’existence d’un « racisme anti-blanc » dans la société française se développe dangereusement dans le paysage politique hexagonal. Selon celle-ci, il existerait un racisme des « Noirs », des « Arabes » et même des « musulmans » dont les victimes seraient les « Blancs », les « chrétiens » et les « juifs». Ce « racisme » est posé comme équivalent aux autres formes du racisme, c’est-à-dire provenant des même causes, fonctionnant selon les mêmes logiques et ayant les mêmes effets. Jusqu’à présent cantonnée à l’extrême-droite, cette thèse est désormais reprise par la droite (les petits pains au chocolat de Jean-François Copé) mais également par une partie du mouvement antiraciste (comme en témoigne le dernier congrès du MRAP qui reprend cette expression et la revendique) et par des discours à prétention savante analysant ce « racisme » comme forme contemporaine de l’antisémitisme et comme caractéristique des quartiers populaires qui seraient devenus des « territoires communautarisés ». Enfin récemment, le juge d’instruction m’a confirmé ma mise en examen ainsi que celle de Saïdou de ZEP pour « racisme anti-blanc », suite à une plainte de l’AGRIF, mise en examen qui fait suite au procès intenté par la même AGRIF à Houria Bouteldja. Pour saisir les enjeux de ce nouveau discours idéologique, il convient de le resituer dans son contexte pour en saisir la fonction sociale et dans les épisodes du passé qui ont été marqués par la mise en avant de la thèse du racisme anti-blanc pour en comprendre la signification politique.

Prendre en compte le contexte global

La thèse du racisme anti-blanc est, selon nous, le fruit de plusieurs décennies de construction sociale, politique et médiatique de l’Islam et des musulmans comme religion et population dangereuses pour la République, l’identité nationale, la laïcité, l’émancipation féminine, etc.
[suite de l'article]


xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Le Collectif Manouchian anime
la revue
Les figures de la domination
http://lesfiguresdeladomination.org/
et participe aux luttes
des quartiers populaires et des immigrations.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Bon courage et bonnes luttes...
Le Collectif Manouchian

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Merci de relayer largement ce message dans vos réseaux militants, personnels, professionnels...
Pour nous contacter :
postmaster {at} lesfiguresdeladomination.org
Liste d'information des actualités de la revue en ligne
Les Figures de la Domination

Pour vous désinscrire de cette liste de diffusion,
cliquer sur le lien suivant :
postmaster {at} lesfiguresdeladomination.org

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Publié dans POLITIQUE

Partager cet article

Repost 0

POUR LA LOI D AMNISTIE DES SYNDICALISTES AMIENS LE JEUDI 16 MAI 2013

Publié le par Patrick Kaczmarek

Publié dans POLITIQUE

Partager cet article

Repost 0

DANIEL GRARDEL ARTISTE PEINTRE

Publié le par Patrick Kaczmarek

Publié dans CULTURE

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 > >>