Halte à l'invasion du nord de la Syrie par la Turquie!

Publié le par Patrick Kaczmarek

Halte à l'invasion du nord de la Syrie par la Turquie!

L'aviation turque bombarde des villages

dans les zones de Shahba et d'Efrîn au Rojava (Kurdistan de Syrie)  

Voulant à tout prix entraver la résistance contre les groupes extrémistes et terroristes au Rojava, l'armée turque a commencé il y a quelques jours à bombarder les villages de Um Al Housh et Um Al Qura dans la zone d'Al Shahba, au nord d'Alep. Les bombardements sont survenus quelques heures après que ces villages aient été libérés de Daesh par les forces démocratiques syriennes composées majoritairement de combattants kurdes.  

En plus d'Al Shahba, l'artillerie turque vise aujourd'hui des villages dans la zone d'Efrîn. Cette dernière offensive a jusqu'à présent causé la mort de quatre civils et grièvement blessé des dizaines d'autres. 10 combattants de la liberté ont par ailleurs été tués. Cette offensive meurtrière s'inscrit dans une campagne d'extermination menée par l'Etat turc contre les peuples de Syrie. Elle constitue un soutien direct aux mercenaires de Daesh sérieusement ébranlés par les forces révolutionnaires.

Ce faisant, le régime turc viole les conventions internationales qui le lient. La communauté internationale et les puissances engagées dans la lutte contre le terrorisme doivent agir pour empêcher l'intervention turque. Leur silence encourage cependant l'expansion de la Turquie dans la région de Jarablus et permet à son aviation de bombarder les zones environnantes.

Ces pratiques témoignent du despotisme et de la tyrannie de l'Etat turc, à l'égal du régime syrien. Elles sont la preuve que la Turquie, tout comme la Syrie, tente d'empêcher toute solution à la crise syrienne en permettant aux forces extrémistes de regrouper leurs forces partout où elles ont été antérieurement défaîtes.

Nous condamnons fortement l'intervention meurtrière de la Turquie dans les régions de Shehba et Efrin. Frustré de ne pouvoir intervenir à Mossoul et en Iraq, Erdogan se venge en violant le territoire syrien. Le but poursuivi par la Turquie est de réaliser l'expansion du territoire turc telle que voulue par le Misak-ı Milli (pacte national) en 1920. La Turquie ne vise pas seulement à envahir le nord de la Syrie, mais l'ensemble de son territoire. Il est du devoir de la communauté internationale d'agir immédiatement pour mettre fin à l'expansion de la Turquie au nord de la Syrie.

Nous appelons à manifester partout en Europe contre les offensives meurtrières de l'Etat turc et contre la violation de la souveraineté du Rojava et de la Syrie.

Congrès national du Kurdistan, 20 Octobre 2016

Commenter cet article