Pour mémoire, Mercredi 29 juin, dès 17h30, départ de la place dewailly à Amiens pour marcher vers la place Gambetta et y dresser des tentes de camping car 15 lycéens étrangers et 2 familles seront sans hébergement cet été!

Publié le par Patrick Kaczmarek

 

Soyons nombreux pour soutenir les élèves (Linda, Alassane,Ariane, Almar, Thierno-Sadou, Ailton, Précious, Jeans, Joel, Hamidou, Mayaye, Lina, Obed, Benj, Moussa) et les familles SIANOSYAN et OSAWE

 

menacés d'expulsion dans leurs pays d’Afrique, d’Azerbaïdjan ou en Hongrie et l’Italie…,

 

Mercredi 29 juin, 17h30 départ place Dewailly à Amiens pour marcher vers la place Gambetta et y dresser des tentes de camping, pour défendre leur hébergement et demander des papiers…

 

Pour mémoire, 8 jeunes suivis par le RESF (Linda Ngalula du lycée Boucher de Perthes à Abbeville, Alassane Sylla du lycée de La Hotoie à Amiens, Almar Sylla, Thierno Sadou-Conde, Ailton Mudiaki du lycée Romain Rolland, Jeans Ndombasi et Hamidou Camara et Moussa Toure du lycée de l’Acheuléen à Amiens), seront dans la rue 7 jour sur 7 dès la fin juin après la fermeture des internats.

 

C’est pourquoi, nous demandons que Monsieur le Préfet mette en place pour ces jeunes pour l’été et l’année scolaire à venir une solution d’hébergement digne de notre république qui leur permette d’échapper à la rue.

Le problème de l’hébergement concerne également 2 familles avec des jeunes enfants, abandonnées l’une par les services de la Préfecture, l’autre par le Conseil Départemental (la famille SIANOSYAN et la famille OSAWE)

 

La préfecture refuse un titre de séjour à 7 autres jeunes scolarisés à Amiens (Ariane Linda-Lukau, Précious Thomas du lycée Romain Rolland, Joel Okonga, Mayeye Fadiga du lycée de l’Acheuléen, Lina Mégari du lycée Thuillier, Obed-Edon Kumutua-Makembélé du lycée Luzarches, Benj Mayitu du lycée Edouard Gand à Amiens) parfaitement intégrés à leurs établissements et à la vie amiénoise, menaçant ainsi leur scolarité et leur avenir…

 

Montrons notre présence militante (lors de la marche du 29 juin dès 17h30, départ de la place Dewailly à Amiens) avant les vacances d’été. L’été est une période difficile pendant laquelle le Préfet peut réactiver les « Obligations de Quitter le Territoire Français » de la quarantaine de situations que RESF suit lors de ses permanences. La période du 23 juillet au 15 août est, pour ces jeunes, pour ces familles, une période de très grand danger !

 

Montrons tous ensemble (agents et enseignants des lycées, écoles et collèges, militants du RESF, citoyens de la république) révoltés par tant d’injustice et d’égoïsme, citoyens du monde qui voulons vivre dans une France dont nous sommes redevenus fiers…

 

Montrons par un rassemblement massif, en installant symboliquement des tentes place Gambetta, que nous ne permettrons pas à la préfecture et au Conseil Départemental de la Somme, de laisser ces jeunes et ces familles dans la rue, que nous ne leur permettrons pas de profiter de l’été pour jeter hors de notre pays des êtres pour qui il est désormais le seul espoir d’un vrai futur…

 

Madame le  Recteur de l’Académie d’Amiens a rencontré, pendant 2 heures, le 15 juin dernier, une délégation du Réseau Education Sans Frontières de professeurs des lycées de l’Acheuléen, Romain Rolland, Luzarches, Thuillier, Branly. Elle a exprimé son souci particulier pour résoudre la problématique de l’hébergement et des titres de séjour de ces jeunes et doit interpeller le Préfet.

 

Des élu(e)s du Conseil Départemental de la Somme, alertées par le RESF pour les 2 familles avec des enfants en bas âge, ont interpellé le Président du Conseil Départemental et le Préfet au sujet de ces mêmes problématiques…

 

Une audience, pour dénouer ces problématiques, a été demandée par le RESF au Préfet de la Somme, avant le 29 juin 2016…

 

N’hésitez pas, si vous désirez, à diffuser ce courriel à vos amis, à créer un évènement sur « facebook », à dupliquer le tract (format A5 en pièce jointe) pour le donner à vos collègues…

 

Bien à vous, Pour le RESF de la Somme, Martine Tekaya, Sibylle Luperce, Mireille Hanin, Suzanne Cardon, Florence Grimout, Danièle Bouty, Nathalie Seguin, Martine Lefebvre, Dikanaïna Harrivel, Claire Bizet, Christophe Collafarina, Carole Prompsy, Valéria Vélasco, Christophe Clavet, Marie Claire et Didier Cottrelle, Paul Doublet, Bertille et Marcel Dekervel

 

Contacts RESF : tel 07 88 99 64 67, E-mail: resfsomme@gmail.com, Site: www.educationsansfrontieres.org

 

Réseau Education Sans Frontières de la Somme, avec le soutien de: Ligue des Droits de l’Homme, SUD-Education, FCPE, Léo-Lagrange, FSU, CGT-Education, SGEN-CFDT, UNSA-Education, Union  CGT80, Union syndicale "Solidaires", UNEF, l'ASMA, l’Union pour la Dignité des Chômeurs, ATTAC, Confédération Paysanne, Ligue de l'Enseignement, Mouvement de la Paix, Compagnie de théâtre «Charnière», Femmes Solidaires, Association «Vie Brisée», Association de lutte contre l’illettrisme«CARDAN», Espéranto 80, Femmes en Mouvement, Compagnie de théâtre «Les BEN’ARTS», Coordination des Intermittents et Précaires de Picardie, les CEMEA de Picardie, Etudiants Musulmans de France, Fédération Syndicale Etudiante, Journal «ch’Fakir», la CIMADE, SUD-Santé Sociaux, Association d’Ethno-Psychanalyse, Association «Faites de la Résistance», Nouvelle Afrique, Association Générale des Etudiants de Picardie, Théâtre «La Roue Libre», Association «Culture, Animation, Prévention, Sports», Association «Défense-Enfants-International», Association CAP-VERT d’Amiens, Association « Bulles de Théâtre », Groupe Musical « Bordel de Mel et Boris-PELOSOF-TRIO », Association de Solidarité aux Arméniens «ARATTA», Association «Boite Sans Projet», Association de Solidarité aux Yézides «Mala-Ezdîye-Amiens ou la Maison des Yézidis d’Amiens», Association des Russophones «Bouledeneige», Chorale «Bande à Rosa», Syndicat Amiens-Métropole SUD  …

Commenter cet article