Le Centre de la paix aide les travailleurs dans une usine à Gaza

Publié le par Patrick Kaczmarek

Le jeudi 12 mai  2016, un groupe de jeunes étudiants de l’université Al-Aqsa de Gaza , accompagné de directeur du département de français et Coordinateur du Centre de la paix ,Monsieur Ziad Medoukh, s’est rendu dans la ville de Jabalya,  au Nord de la bande de Gaza, afin de mener une activité de bénévolat et aider les travailleurs  dans une usine de détergent.

L’activité de bénévolat  s’est déroulée dans l’usine  de fabrication de produits de nettoyage qui  appartient  à la famille Abou Nada dans la ville du nord.

Cette usine a été détruite lors de la dernière offensive israélienne contre la bande de Gaza en juillet 2014, mais les propriétaires ont réussi à maintenir une partie de ses activités malgré les difficultés et les conséquences du blocus.

Les travailleurs ont été très heureux de voir des jeunes étudiants les aider dans les différentes étapes de la fabrication des produits dans l’usine.

L’équipe du Centre a aidé les ouvriers pendant trois heures dans toutes leurs tâches et  étapes de la production finale soit via les machines soit à la main , ainsi que dans la fabrication des produits tel que le savon, le shampoing, la lessive, et les autres produits de nettoyage.

L’équipe a beaucoup échangé avec les travailleurs sur leur travail et leurs produits sanitaires, sur leurs difficultés et sur le marché local, mais surtout sur les conséquence dramatiques qu’ a le blocus israélien sur le fonctionnement de leur usine.

Malgré la situation explosive dans la bande de Gaza, et malgré les attaques de l’armée israélienne, l’équipe du Centre de la paix a insisté pour participer à cette activité de bénévolat.

Ziad Medoukh , a confirmé aux travailleurs de cette usine, que par cette visite et cette activité,  le Centre et les jeunes étudiants encouragent les produits nationaux.

Il a ajouté que la participation de ces étudiants à cette activité de bénévolat montre l’ouverture de ces jeunes sur la société civile dans la bande de Gaza, ainsi que l’intérêt des étudiants pour les différents événements et activités dans les familles et dans la société.

Il a beaucoup insisté sur  l’importance de développer une économie non violente dans la bande de Gaza et de promouvoir les principes Ghandiens dans la production familiale, qui favorisent l’autonomie et le développement des revenus pour les travailleurs et leurs familles afin de créer une économie solidaire, une économie respectueuse de la vie et des rythmes de la vie, dans une dynamique  d’équilibre optimal.

Les étudiants participant à cette cueillette ont remercié la famille Abou Nada  pour son  accueil et le Centre de la paix pour cette initiative.

Commenter cet article