Communiqué : La France doit agir pour la relaxe des lanceurs d’alerte

Publié le par Patrick Kaczmarek

La France doit agir pour la relaxe des lanceurs d’alerte

 

Les lanceurs d'alerte Antoine Deltour, Édouard Perrin et Raphaël Halet sont accusés de vol de documents secrets et risquent des emprisonnements et de fortes amendes.

 

Leur démarche a permis de mettre à jour des procédures fiscales qui conduisent à exonérer les multinationales du paiement de l'impôt en France en Europe.

 

Antoine Deltour a d'ailleurs reçu le prix du citoyen de l'année par le Parlement européen.

C'est en fait la liberté d'information des citoyens qui est en jeu, en rapport au blocage et à la domination de trop d'outils médiatiques par les grandes multinationales et en particulier, celle du lobby militaro-industriel, mais aussi des conduites opaques et secrètes de trop de gouvernements et d’actions politiques.

 

Les pacifistes trouvent d'ailleurs dans leur histoire des raisons supplémentaires d'être solidaires des lanceurs d'alerte. En effet, nombre de militants pour la paix et le désarmement dans le monde ont connu aussi la répression pour leur engagement contre la guerre et plus récemment contre les armements nucléaires (Rainbow Warrior par exemple etc.).

 

A cet égard, on ne peut qu'avoir une pensée pour le scientifique israélien Mordechai Vanunu  qui est privé de liberté par Israël depuis plus de 30 ans pour avoir révélé qu'Israël fabriquait la bombe atomique et dont nous réclamons aussi la libération.

 

Il appartient  au gouvernement français d'exiger la relaxe d’Antoine Deltour, d’Édouard Perrin, et  de Raphaël Halet, et de faire connaître les démarches qu’il entreprend en ce sens.

 

Le 27 avril 2016

 

Le Mouvement de la Paix

Commenter cet article