Le soutien aux élèves (Ariane, Zauri, Arman, Almar, Thierno-Sadou, Précious et Joel) du lycée Romain Rolland à Amiens continue y compris pour Sif Eddine déjà expulsé

Publié le par Patrick Kaczmarek

Le soutien aux élèves (Ariane, Zauri, Arman, Almar, Thierno-Sadou, Précious et Joel) du lycée Romain Rolland à Amiens continue y compris pour Sif Eddine déjà expulsé

 

Le Courrier Picard du 20 avril dernier résume le soutien aux élèves étrangers du lycée Romain Rolland à Amiens

La Préfecture de la Somme a ouvert sa porte pour une audience, non pas au vu de la lettre des profs et du RESF, il y a quinze jours mais dès l’annonce du rassemblement, c’est dire…

 

La délégation de professeurs et du RESF a ouvert la séance en indiquant qu’elle était là non pour entendre la loi et la réglementation en matière d'immigration mais pour parler d'êtres humains et en l'occurrence aujourd'hui de jeunes qui viennent chaque mercredi nous exprimer leur détresse, et leurs difficultés à poursuivre sereinement leurs études lorsque qu'ils sont frappés d'une OQTF (Obligation de Quitter le Territoire Français) et menacés d'expulsion par leur hébergeur !

Le proviseur de ce lycée, arrivé à part, est intervenu néanmoins aux côtés des enseignants et du RESF pour défendre chacune des situations :

  1. Zauri pourrait obtenir un titre de séjour lui permettent d'aller jusqu'à l'obtention de son baccalauréat l'année prochaine et une régularisation temporaire au titre de la santé pour sa Maman…

  2. Pour Arman pour lequel le Proviseur a annoncé qu'il pourrait faire l'objet d'un"ban d'essai" auprès d'un restaurateur, cela déboucherait sur un contrat d'apprentissage d'où un titre de séjour

  3. Pour Almar,  les profs et le RESF ont demandé une prolongation de son titre étudiant pour lui permettre de trouver son contrat d'alternance en BTS

     

Par contre peu d'espoir pour :

  1. Pour Ariane, le système visa bio (une procédure de reconnaissance des identités) a fait ressortir une autre identité et un autre pays d'origine que le Congo. Le Procureur de la République a été saisi. RESF a argumenté, le fait que beaucoup de jeunes sortaient de leur pays d'origine sous une fausse identité et qu'ils étaient à la merci des passeurs qui les poussaient à utiliser une fausse identité.

  2. Pour Tierno-Sadou, il a cassé son contrat jeune majeur pour faire une demande au titre de la santé. L’Agence Régionale de Santé  refuse sa prise en charge, hélas.

  3. Pour Sif-Eddine, il reste une « chaise vide » au lycée puisqu’il a été expulsé le 25 mars dernier en Algérie. Malgré les protestations des professeurs et du RESF, l’administration préfectorale est restée « très froide » pour sa « double peine » alors qu’il aurait pu se défendre classiquement de sa bêtise devant la justice…

  4. Deux autres dossiers n’ont pas débouché malgré la demande d’un peu d’humanité, celui de Précious et de Joel (venu par l’Italie et la Hongrie, respectivement), l’administration préfectorale ne prévoyant que l’application des textes de DUBLIN à savoir le retour à la première frontière du pays traversé…

 

Le soutien doit se poursuivre…

 

On peut voir la vidéo de FR3-Picardie : http://france3-regions.francetvinfo.fr/picardie/emissions/jt-1213-picardie (pointez sur jt19-20 du 19 avril 2016, attendre pour 1mn de pub vidéo et placez le curseur à 10mn et 20 sec, là où commence l’interview des élèves étrangers, des profs et du RESF au Lycée Roman Rolland…)

 

Bien à vous, les professeurs du lycée R.Rolland présents à l’audience : Catherine Renaud, Laurence Acoulon, Laurence Renault, (respectivement responsable de la section syndicale de SUD-Education de la FERC CGT, de la FSU,)

Et pour le RESF de la Somme, Martine Tekaya, Sibylle Luperce, Mireille Hanin, Suzanne Cardon, Florence Grimout, Danièle Bouty, Dikanaïna Harrivel, Claire Bizet, Christophe Collafarina, Christophe Clavet, Didier Cottrelle, Paul Doublet, Bertille et Marcel Dekervel

 

Tel: 07 88 99 64 67 , Courriels: resfsomme@gmail.com, Site: www.educationsansfrontieres.org , Permanence: mercredi 17h30, salle Dewailly Amiens

 

Réseau Education Sans Frontières de la Somme avec le soutien de: Ligue des Droits de l’Homme, SUD-Education, FCPE, Léo-Lagrange, FSU, CGT-Educ, SGEN-CFDT, UNSA-Education, Union départementale CGT, Union syndicale "Solidaires", UNEF, l'ASMA, Union pour la Dignité des Chômeurs, ATTAC, Confédération Paysanne, Ligue de l'Enseignement, Mouvement de la Paix, Théâtre «Charnière», Femmes Solidaires, Association «Vie Brisée», Association de lutte contre l’illettrisme «CARDAN», Espéranto 80, Théâtre "BEN'ARTS", Coordination des Intermittents et Précaires de Picardie", les CEMEA, EMF, Fédération Syndicale Etudiante, Journal «Fakir», CIMADE, SUD-Santé, Asso «Faites de la Résistance», Asso d’Ethno-Psychanalyse, Nouvelle Afrique, Théâtre «La Roue Libre», Asso Générale des Etudiants de Picardie», Asso «Culture, Animation, Prévention, Sports», Association «Défense Enfants International», Asso «CAP-VERT d’Amiens», Asso «Bulles de Théâtre», Groupe Musical «Bordel de Mel et Boris PELOSOF-TRIO», Asso de Solidarité aux Arméniens «ARATTA», Asso «Boite Sans Projet», Association de Solidarité aux Yézides «Mala-Ezdîye-Amiens ou la Maison des Yézidis d’Amiens», Association des Russophones «Bouledeneige» Chorale «Bande à Rosa»  …

Commenter cet article