Pas de prison pour les défenseurs du droit de l’homme à l’emploi. Relaxe pour les 8 de Goodyear !

Publié le par Patrick Kaczmarek

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

Pas de prison pour les défenseurs du droit de l’homme à l’emploi
Relaxe pour les 8 de Goodyear !

 

La logique financière et spéculative qui accompagne la mondialisation des économies est caractérisée par la recherche du profit maximum et la volonté des puissants de s'accaparer les richesses de la planète.

 

Cette logique alimente les inégalités de développement, la course aux armements, le commerce des armes mais aussi des guerres pour le contrôle des richesses.

Cette violence structurelle du système impose aussi à de nombreux peuples des régressions sociales et humaines intolérables.

 

Cette logique brise les hommes et casse les outils industriels condamnant des millions d'hommes au chômage.

 

C'est  de cette  logique, de  cette violence structurelle du système qu’ont été victimes les salariés de Goodyear privés par centaines de leur emploi et des moyens de faire vivre leur famille alors même que cette société générait des profits.

Le Mouvement de la Paix qui dénonce cette violence structurelle, apporte son soutien aux salariés et aux syndicalistes qui ont défendu leur emploi et appelle ses amis à signer la pétition pour la relaxe des 8 syndicalistes de Goodyear  condamnés à des peines de prison ferme alors même que les plaintes avaient été retirées par les cadres retenus dans leur entreprise.

Pétition à signer : www.change.org/p/françois-hollande-l-appel-des-goodyear

Le 28 janvier 2016

Le Mouvement de la Paix

Commenter cet article