LES VOEUX DE PKK

Publié le par Patrick Kaczmarek

Je me suis demandé

La feuille d’automne

Passer à côté des choses

Ce n’est point raté sa vie

Penser à quoi

Devant la feuille d’automne

Belle la rousse qui met

Du temps à tapiner dans le ruisseau.

Quatre saisons qui se répètent en vain

Le bourgeon à peine né  

Se grille au ridicule des dérèglements

Ils se réunissent inconscients

De leur insignifiance.

 

Je crois en la planète

Non point en l’humanité

Qu’on en finisse en une extinction non glorieuse

Qu’on en finisse pour ne point survivre au non sens

Commenter cet article