Rassemblement vendredi 13 novembre

Publié le par Patrick Kaczmarek

1975-2015

 

 

LA RESPONSABILITE DE L'ESPAGNE AU SAHARA OCCIDENTAL

 

En signant le 14 novembre 1975 les "Accords de Madrid" avec le Maroc et la Mauritanie, l'Espagne s'est retirée du Sahara occidental et a laissé le terrain libre au Maroc qui avait occupé le territoire du Sahara occidental le 6 novembre en violation du droit international.

 

40 ans plus tard, l'Espagne continue de porter une part de responsabilité dans la situation actuelle puisque le Sahara occidental est toujours occupé par le Maroc. La population des territoires occupés est victime de la répression et de nombreuses familles sahraouies connaissent l'exil dans des camps de réfugiés. Le peuple sahraoui n'a pas encore pu exercer son droit à l'autodétermination qui lui permettrait de décider librement de son avenir.

 

ASSEZ! REFERENDUM D'AUTODETERMINATION MAINTENANT!

LIBERATION DES PRISONNIERS POLITIQUES SAHRAOUIS!

 

Pour dénoncer les "Accords de Madrid" du 14 novembre 1975 et demander au gouvernement espagnol de prendre ses responsabilités pour contribuer à trouver  une solution au conflit dans le respect de la légalité internationale, nous appelons à

 

 

 UN RASSEMBLEMENT VENDREDI 13  NOVEMBRE À 15h30

 PLACE PIERRE BRISSON près de l'Ambassade d'Espagne

22 Avenue Marceau  Paris 16ème      Métro Alma-Marceau

 

pour exiger en priorité:

- l'organisation rapide du référendum d'autodétermination

- la libération des prisonniers politiques sahraouis ainsi que l'arrêt de la répression dans les territoires sahraouis occupés  

 

 

Signataires:, AFASPA, AFAPREDESA, APSO 35 Bretagne,  Association des Amis de la RASD, Association de la Communauté sahraouie en France (ACSF), Association des Sahraouis en France (ASF), ASPS Lorraine, CLSPS, COMIPSO, Comité de jumelage de Gonfreville L'Orcher, CORELSO, Droit Solidarité, ERMPL,  Le Mouvement de la paix, MRAP, Plateforme de solidarité avec le peuple du Sahara occidental, , Un Camion-citerne pour les Sahraouis

                                                                             

                contact: Plateforme pour la solidarité avec le peuple du Sahara occidental  plateformeSO@gmail.com

Commenter cet article