Rassemblement en solidarité avec les victimes de l'attentat, place Jules Bocquet à Amiens, vendredi 20 novembre à 17h

Publié le par Patrick Kaczmarek

A l’appel de l’association des Yézides d’Amiens et du Réseau Education Sans Frontières de la Somme,

Rassemblement en solidarité avec les victimes de l'attentat,

vendredi 20 novembre à 17h, place Jules Bocquet à Amiens (face au tribunal, rue R. de Luzarches)

(rassemblement autorisé par la Préfecture de la Somme)  (prise de paroles, minute de silence, dépôt de bougies…)

L’ampleur du carnage des attentats commis le 13 novembre dernier à Paris par des tueurs fanatisés donne la mesure du défi lancé par un pseudo-état barbare non seulement à notre pays la France mais aussi à tous les pays qui ont construit au fil des siècles un état de droit fondé sur des valeurs humanistes et des principes démocratiques.

En frappant à l’aveugle avec une violence inouïe des femmes, des hommes, dans la rue, dans leur vie quotidienne, l’objectif de ces forces de mort est clair : terroriser les populations, saper les fondations de notre société, déstabiliser les régimes démocratiques qui s’opposent à leur violence.

Nos premières pensées vont aux victimes, à leurs familles, à leurs proches, à toutes celles et à tous ceux qui garderont à jamais dans leur chair et dans leur cœur la trace de cette tragédie.

Nous refusons de céder à la terreur, nous refusons la société de la peur des amalgames, du racisme, de la stigmatisation des étrangers.

Pour résister à cette barbarie sans nom, qui jette sur les routes des millions de réfugiés (notamment les Yézides, eux-mêmes victimes de Daesch en aout 2014 en Irak et Syrie) , qui multiplie les exécutions sanglantes et les attentats, la logique guerrière ne peut nous dispenser du combat politique contre l’injustice, l’inégalité, l’humiliation.

Le meilleur rempart contre la terreur, c’est de rester debout, solidaires, unis, fraternels; c’est d’opposer aux forces de mort les forces de vie qui ont nourri les valeurs démocratiques et la devise de notre République : LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE.

C’est ensemble et tous ensemble que nous devons répondre à cet immense défi qui consiste à protéger notre démocratie et nos libertés. C’est ensemble et tous ensemble que nous devons construire un avenir solidaire.

Ensemble, nous devons rejeter fermement la haine et les racismes, affirmer notre volonté de vivre toutes et tous ensemble et de continuer tous les combats pour les libertés, la solidarité l’égalité, la paix et la justice sociale.                                               Texte inspiré des communiqués de la LDH

« La paix est le seul combat qui vaille d’être mené »  A. Camus

Pour l’association des Yézides d’Amiens : Kristina et Vitali Nabiev, Constantin Garsoyan

Pour RESF de la Somme : Sibylle Luperce, Suzanne Cardon, Martine Tekaya, Mireille Hanin, Paul Doublet, Bertille et Marcel Dekervel

 

Contacts: RESF, BP80713, 80007 Amiens, tel : 06 40 37 87 37, Site: www.educationsansfrontieres.orgPermanences : Tous les mercredi 17h30, salle Dewailly à Amiens

 

Réseau Education Sans Frontières de la Somme soutenu par : LDH, SUD-Education, FCPE, Léo-Lagrange, Entraide protestante, FSU, CGT-Educ, SGEN-CFDT, UNSA-Education, Union départementale CGT, Union syndicale "Solidaires", UNEF, l'ASMA,, l’Union pour la Dignité des Chômeurs, ATTAC, Confédération Paysanne, Ligue de l'Enseignement, Mouvement de la Paix, Théâtre «Charnière», Femmes Solidaires, Association «Vie Brisée», Association de lutte contre l’illettrisme «CARDAN», Espéranto 80, Femmes en Mouvement, Théâtre " les BEN'ARTS", Coordination des Intermittents et Précaires de Picardie, les CEMEA, EMF, Fédération Syndicale Etudiante, Journal «Ch’Fakir», CIMADE, SUD-Santé, Asso «Faites de la Résistance», Asso d’Ethno-Psychanalyse, Nouvelle Afrique, Théâtre «La Roue Libre», Association Générale des Etudiants de Picardie », Asso « Culture, Animation, Prévention, Sports », Asso «Défense Enfants International», Asso CAP-VERT d’Amiens, Association « Bulles de théâtre », Groupe Musical « Bordel de Mel et Boris PELOSOF-TRIO », Groupe de Jazz Manouche « All Of Swing », Association de Solidarité aux Arméniens « ARATTA » …  

Commenter cet article