Rassemblement ce lundi 23/11 à 18h00 - Square Jules Bocquet

Publié le par Patrick Kaczmarek

Non, madame LE PEN n'est pas la bienvenue à AMIENS !

Rassemblement ce lundi 23/11 à 18h00 – Square Jules Bocquet

 

---

Discussions FN-patronat : des discussions entre riches et puissants !

Le vernis « anti-système » du FN ne tient plus. Ce lundi 23/11 à 12h30, madame Le Pen est reçue par le MEDEF pour un dîner feutré dans la brasserie « Chez Jules », tandis qu’elle sera reçue par le cercle patronal « Ambitions Grand Amiens » le 26/11 prochain au Petit Château de Lamotte Brebière. 

Ce type de rencontre se multiplie partout en France, l’idée étant pour le FN de convaincre le patronat que son programme ne remettra nullement en cause ses privilèges et intérêts de puissants.

En bonne politicienne, madame Le Pen tente depuis quelques années de se présenter pourtant comme le défenseur des salariés et des classes populaires, alors que rien dans son programme ne va en ce sens. Pour séduire le patronat par contre, les cadres du FN ont laissé entendre ces dernières semaines dans les médias qu’ils pourraient allonger le temps de travail à 39h ou encore reculer l’âge légal de la retraite.

De son côté, le patronat commence à envisager sa collaboration avec la millionnaire Le Pen comme une éventualité. Pour lui, il s’agit de s’assurer que le FN ne remette pas en cause un système qui lui assure des dividendes toujours plus importants depuis 20 ans. Pendant que madame Le Pen attise la haine et monte les salariés les uns contre les autres, le droit du travail et les services publics continuent d’être attaqués selon les souhaits du MEDEF. Ceux qui en doutaient doivent savoir maintenant qu’une fois au pouvoir, elle conduirait une politique antisociale. 

Comme il l’a déjà fait dans l’histoire, le patronat organisé semble lorgner vers le choix du pire. Nous – organisations syndicales, politiques et associatives liées au monde du travail – appelons à nous rassembler ce lundi 23/11 en réponse à la venue de madame Le Pen dans notre ville. Nous sommes déterminés à faire obstacle à son programme raciste, liberticide et antisocial partout où nous le pourrons. 

Amiens, le 20 novembre 2015.

Premiers signataires :

ATTAC – Confédération Générale du Travail (UD 80) – Coordination des Intermittents et Précaires de Picardie – Ensemble ! Front de Gauche – Europe Ecologie Les Verts – Fédération Syndicale Unifiée – La Boite Sans Projet – Les Désobéissants – Ligue des Droits de l’Homme de Picardie – Mouvement des Jeunes Communistes de France – Nouvelle Donne – Parti Communiste Français – Parti de Gauche – Réseau Education Sans Frontières – Solidaires – SUD Education – Union Nationale des Etudiants de France – Etc.       

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article