Communiqué : 11 Novembre 2015 - Maudite soit la guerre

Publié le par Patrick Kaczmarek

Le 11 novembre est l’occasion d’honorer la mémoire des victimes de la guerre 14/18.

Alors qu’aujourd’hui, la guerre meurtrit des peuples au Moyen-Orient, en Afrique, en Europe il est bien important que les cérémonies du 11 Novembre soient des moments de ré-affirmation du droit des peuples à la paix.

Pour Anatole France : « On croît mourir pour la patrie, on meurt pour les industriels », pour Prévert : «quelle connerie la guerre» et Bertolt Brecht parlant du fascisme prévenait : «le ventre est encore fécond d’où a surgi la bête immonde».

Autant de citations qui appellent à faire du 11 Novembre un moment de réflexion sur les causes des guerres et sur les dangers de la militarisation actuelle du monde qui s’expriment à travers ce chiffre incroyable de 1800 milliards de dollars de dépenses militaires en 2014 alors que le budget des Nations Unies pour la paix n’est que de 8,6 milliards de dollars.

Le Mouvement de la Paix se félicite des nombreuses initiatives citoyennes, qui autour du 11 Novembre, portent ces réflexions telle que celle de Gentioux dans la Creuse où tous les ans a lieu un rassemblement devant un monument pacifiste qui porte cet écrit : « Maudite soit la guerre ».


Durant la guerre 14/18 plusieurs milliers de soldats qui ont refusé de servir de chair à canon ont été sommairement fusillés pour l’exemple. Le Mouvement de la paix s’associe à toutes les associations et organisations qui  demandent que ces fusillés pour l’exemple fassent l’objet d’une réhabilitation générale et collective (comme par exemple les commémorations à Vianges en Côte d'Or le 7 novembre et à Dijon le 8 novembre).

Ensemble agissons pour la construction d’une culture de la paix.



 

Le Mouvement de la paix

Le 10 Novembre 2015

 

Commenter cet article