La Turquie a besoin de la paix,,elle n’a pas besoin de la guerre

Publié le par Patrick Kaczmarek

Le gouvernement turc et le président Erdogan organisent la guerre civile contre les Kurdes, qui
sont les meilleurs combattants contre les barbares de Daesh. La population française comme
l’opinion publique internationale l’ont bien compris depuis la protection des Yézidis par les forces
armées kurdes et la bataille de Kobanê.

Le gouvernement turc, démissionnaire et illégitime, est affaibli depuis l’incapacité d’Erdogan à
former un gouvernement à l’issue des élections législatives du 7 juin où son parti, l’AKP, a subi
une défaite électorale. Sa rupture du cessez-le-feu avec le PKK (Parti des Travailleurs du Kurdistan) et ses bombardements sur le Kurdistan irakien et syrien revêtent aussi un aspect symbolique puisque l’expérience auto-administrée, féministe, laïque, multi-ethnique, écologiste qui y est menée au Rojava et dans les villes administrées par le HDP , est une alternative concrète
 aux barbares de Daesh.

La cible intérieure d’Erdogan sur l’ensemble du territoire turc est maintenant la gauche turque,
le HDP (Parti Démocratique des Peuples) et ses 80 député-e-s. Le HDP est la seule force progressiste et alternative à l’AKP.

La France, membre de l’OTAN, est complice d’Erdogan. Le positionnement de l’Elysée renvoyant
dos à dos Daesh et le PKK est inacceptable. Ceci est contraire aux engagements historiques de
la France vis-à-vis des populations kurdes, comme en témoigne la rencontre à l’Elysée, le 8 février dernier, où le président François Hollande, a reçu et dialogué avec Asya Abdula et Nasrin Abdula, les représentantes légitimes du peuple kurde du Rojava (le Kurdistan syrien).

Solidarité internationale pour la reconstruction de Kobanê et le retour des réfugiés !
Ouverture d’un corridor humanitaire entre Suruç et Kobanê, avec douane à Mursitpinar !

Fourniture à la Résistance du Rojava de l’armement adéquat qu’elle réclame pour se défendre !
Reconnaissance des cantons autonomes du Rojava !
Retrait du PKK de la liste des organisations terroristes !
 

Délégation à la préfecture, place Saint-Etienne,
et conférence de presse
vendredi 31 juillet, 11 h 30
Collectif de Solidarité avec le Peuple Kurde
Toulouse, le 29 juillet 2015



Collectif de Solidarité avec le Peuple Kurde (Maison Franco-Kurde Midi-Pyrénées, Association Alevi Démocratique de Toulouse,AL, CGT 31, CSR 31, EELV Toulouse, Ensemble !, ETM 31, Front Populaire [Tunisie], FSU 31, Marche mondiale des femmes Midi-Pyrénées, comité 31 du Mouvement de la Paix, MRAP 31, NPA, PCF, PG, Solidaires 31, UPK 81).
Contact : kobane.kurde@gmail.com / Soutien financier : IBAN FR76 1780 7024 0255 4215 5474 085.

Publié dans POLITIQUE

Commenter cet article